Cet article date de plus de 5 ans

Extraction de sable : les opposants "rejettent" le sable extrait

La mobilisation ne faiblit pas pour dénoncer l'extraction du sable coquiller en baie de Lannion. Ce lundi matin, le collectif "grain de sable" a organisé une action devant les installations du groupe Roullier à Tréguier. Dans l'après-midi, les élus vont rencontrer la ministre de l'Environnement.
Des membres du collectif "grain de sable" rejettent symboliquement le sable extrait la semaine dernière par le bateau du groupe Roullier
Des membres du collectif "grain de sable" rejettent symboliquement le sable extrait la semaine dernière par le bateau du groupe Roullier © C. Bazille
C'est une action symbolique qu'ont menée une trentaine d'opposants à l'exploitation de la dune sous-marine. A Tréguier sur le site du groupe Roullier, une chaîne humaine s'est formée pour remettre symboliquement à l'eau le sable extrait la semaine dernière par le bateau de la CAN (Compagnie Armoricaine de Navigation) qui a obtenue l'autorisation d'extraire le sable. Le collectif prévoit d'autres actions de ciblage d'ici la fin de la semaine, sur les produits Roullier.
durée de la vidéo: 01 min 44
Action des opposants à l'extraction de sable en baie de Lannion

Près de 5 000 personnes ont manifesté ce dimanche devant la mairie de Lannion pour protester contre le début des opérations d'extraction de sable dans la baie. Le rassemblement était baptisé "Jour de colère".

Les élus locaux et les représentants d'associations opposés à l'extraction de sable ont rencontré Ségolène Royal à Paris ce lundi après-midi. Ils ont reçu son soutien pour saisir le Conseil d'Etat

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
environnement société écologie