• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

En avant de Guingamp : Gourvennec s’en va et il dit pourquoi…

J.Gourvennec sur son départ : "je voulais rester à Guingamp, ce n'a pas été possible, tournons la page" / © JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN / AFP
J.Gourvennec sur son départ : "je voulais rester à Guingamp, ce n'a pas été possible, tournons la page" / © JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN / AFP

"Je voulais rester à Guingamp, cela n'a pas été possible, tournons la page". A la veille du dernier match à Amiens, Jocelyn Gourvennec s’est expliqué devant la presse. Hier la direction du club avait annoncé que la séparation avec son entraîneur avait été actée d’un commun accord. 

Par Gilles Le Morvan


"J'étais venu vous parler du match face à Amiens, mais ça n'intéresse pas grand monde semble-t-il"... En conférence de presse, Jocelyn Gourvennec s'est malgré tout plié aux questions des journalistes sur les raisons de son départ de Guingamp, annoncé hier 22 mai dans un communiqué du club.

"Depuis quelques mois, j'avais réfléchi sur ce qu'il serait opportun d'entreprendre à Guingamp la saison prochaine. Que l'on descende en Ligue 2 ou qu'on se maintienne en Ligue 1. Dans les deux cas de figure, j'avais des idées, qu'ils s'agisse du recrutement, du projet de jeu, de la stratégie pour engager un cycle nouveau."

Mon analyse n'a pas été partagée",
a poursuivi Gourvennec, "et dans un club, c'est le président qui décide, et c'est logique. Je voulais rester à Guingamp, cela n'a pas été possible, tournons la page" a conclu le technicien breton    
 

Jocelyn Gourvennec a souligné aussi qu'il ne regrettait pas d'etre venu. "Je n'ai pas rempli ma mission puisque le club est relégué, mais reconnaissez qu'il fallait quand même un minimum de courage pour revenir relever le défi en novembre quand l'équipe était déjà en très mauvaise posture. J'ai peut-être fait des erreurs, comme n'importe quel entraîneur, c'est la loi du genre, mais j'ai le sentiment de n'avoir pas failli à mes reponsabilités". 


"Pour la saison prochaine je n'ai pas de plan..."


Sur son avenir, Gourvennec s'est montré évasif : Je n'ai pas de plan, je vois qu'on m’envoie déjà un peu partout, ce sont des choses que je ne maîtrise pas. J'aime ce métier, les projets intéressants avec des gens intéressants, mais je vais d'abord me poser dimanche après le match face à Amiens. Et réfléchir." 
 

Guingamp, déjà relégué en Ligue 2 depuis la 36e journée, ira affronter Amiens demain soir pour le dernier match du championnat.  
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Solidaires 35 "concerné" par cette affaire

Les + Lus