• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Guingamp (22) : en attendant l'interdiction, encore un procès du glyphosate

Catalogue de la société Shopix / © France 3
Catalogue de la société Shopix / © France 3

Le procès s'est ouvert ce jeudi 20 septembre à Guingamp (22). L'association Eau et Rivières de Bretagne attaque Shopix, une société de St-Etienne, coupable selon elle, de faire la publicité de produits pesticides à base de glyphosate. L’affaire a été mise en délibéré au jeudi 25 octobre.

Par Sylvaine Salliou


La société Shopix fait régulièrement distribuer des catalogues où figure un désherbant à base de glyphosate. Ce qui a poussé Eau et Rivières à monter au créneau et a entamé une procédure judiciaire. "[Shopix] fait de la publicité pour un produit dangereux, une publicité qui est interdite", explique Dominique Le Goux, chargée de mission Pesticides et Santé à Eau&Rivières de Bretagne.
    

En 2017, une première plainte a donc été déposée contre la société dont le siège est à St-Etienne. Puis une deuxième devant le procureur, sans effet sur la publicité en question, toujours présente dans les catalogues jusqu'à cet été… d'où la procédure au civil examinée aujourd'hui par le Tribunal d'instance de Guingamp. Pour l'avocat de la société Shopix, Christophe Neyret, "l'administration a contrôlé et avalisé la présentation du produit dans le catalogue, clairement il n'y a pas de lieu à procès".


 
En attendant l'interdiction, encore un procès du glyphosate.
Interviews : -Dominique Le Goux Chargée de mission Pesticides et Santé à Eau&Rivières de Bretagne -Par téléphone Maître Christophe Neyret Avocat de la société Shopix Reportage F.Leroy et C.Bazille

L’affaire a été mise en délibéré au jeudi 25 octobre.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Interview d'Aymeric Lesné

Les + Lus