Actions des agriculteurs dans des grandes surfaces

Ce mercredi matin des agriculteurs se sont installés aux entrées de parkings d'hypermachés près de Dinan, de Guingamp et de Rennes pour dénoncer les pratiques de la grande distribution et informer les clients. Des actions menées à l'appel de la FRSEA et des JA (Jeunes Agriculteurs)

Vers 10h30 ce mercredi matin une vingtaine de tracteurs a débarqué dans les Intermarchés de Saint-Agathon près de Guingamp et de Taden près de Dinan.

Au total ce sont quelques dizaines d'agriculteurs qui sont venus bloquer les accès aux parking des ces deux grandes surfaces et sont allés vérifier les étiquettes des produits vendus dans les rayons. Ils veulent ainsi dénoncer les pratiques de la grande distribution et l'attitude des Grandes et Moyennes Surfaces (GMS) dans les négociations qui se tiennent actuellement à Paris.

C'est la deuxième fois en deux semaines que les agriculteurs s'en prennent à l'Intermarché de Saint Agathon.

A Saint-Grégoire près de Rennes c'est une vingtaine d'exploitants agricoles qui a mené une action dans un hypermaché Géant, une semaine après avoir mené une action dans un magasin Leclerc de la métropole.


Une charte de bonnes pratiques signée mais pas respectée


Selon les représentants de la FDSEA des Côtes d'Armor, les GMS exigent des prix toujours plus bas qui ne permettent pas aux agriculteurs de vivre dignement. Ils pointent également du doigt les promotions continuelles et des erreurs et des fraudes d'étiquetage bien trop fréquentes, notamment sur l'origine des viandes.

La FDSEA et le JA des Côtes d'Armor exigent que la charte de bonnes pratiques signée lors des États Généraux de l'Agriculture en décembre dernier soient réellement appliquées et que la loi sur l'équilibre des relations commerciales et la juste répartition des valeurs de la filière alimentaire soit enfin votée comme l'avait promis le Président de la République le 25 janvier 2018.