Guingamp-Angers : "Ça fait plaisir de refaire le cri de la victoire" (Kombouaré)

Solide et réaliste, Guingamp a remporté sa première victoire (0-1) de la saison face à un Angers en panne d'inspiration offensive. Le club aura du attendre la 8e journée de Ligue 1 pour lancer sa saison. De quoi "revoir des sourires" selon Antoine Kombouaré, l'entraîneur.
Le défenseur angevin Romain Thomas (à gauche) opposé au milieu guingampais Nicolas Benezet lors du match de Ligue 1 Angers - Guingamp au stade Raymond-Kopa à Angers - 29/09/2018
Le défenseur angevin Romain Thomas (à gauche) opposé au milieu guingampais Nicolas Benezet lors du match de Ligue 1 Angers - Guingamp au stade Raymond-Kopa à Angers - 29/09/2018 © AFP - J.F. Monier

Au classement, l'En-Avant reste lanterne rouge avec 4 points, mais il n'est plus qu'à 3 points d'Amiens et de Rennes, qui joue ce dimanche après-midi contre Toulouse.

Dans la foulée de son premier point pris à Nîmes (0-0), Antoine Kombouaré avait décidé de reconduire son organisation à trois défenseurs centraux, avec le seul Nolan Roux en pointe.

Dans le temps additionnel de la première période, Ludovic Blas adressait une passe fuyante à ras de terre parfaite pour Nicolas Benezet qui profitait d'une hésitation coupable de Ludovic Butelle pour glisser le ballon sous le portier angevin (0-1, 45+1).
  Si Kombouaré veut se montrer perfectionniste, il pourra toujours reprocher à ses joueurs de ne pas avoir tué le match alors qu'ils ont eu les occasions les plus nettes lors des 45 dernières minutes.

Dans le temps additionnel, Nathael Julan ratait un face-à-face avec Butelle (90+2), mais les joueurs de l'En-Avant pouvaient tout de même lever les bras au coup de sifflet final, une sensation qu'ils n'avaient plus connue depuis 11 matches.
 

Réaction d'Antoine Kombouaré, entraîneur de Guingamp

"J'ai surtout félicité les joueurs pour leur travail, on a fait un gros match, défensif d'abord, on a donné très peu de possibilités à cette équipe d'Angers qui restait sur 10 points (pris) sur 12. On a super-bien défendu. C'est vrai qu'en fin de match on peut aggraver le score mais aujourd'hui c'était très important de ne pas prendre de but et on a réussi à marquer le petit but qui nous permet de prendre les trois points. C'est la récompense du travail des joueurs qui n'ont jamais rien lâché. Il y a eu beaucoup de cris de joie mais il fallait surtout faire sortir un peu toutes les frustrations accumulées depuis des semaines. Ça fait plaisir de revoir des sourires, des scènes de joies, refaire le cri de la victoire et on espère tous qu'on a enfin lancé la saison".
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
eag en-avant guingamp football sport