• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

En Avant de Guingamp : Antoine Kombouaré a été limogé ce mardi matin

© CHARLY TRIBALLEAU / AFP
© CHARLY TRIBALLEAU / AFP

L'entraîneur de l'En Avant de Guingamp, Antoine Kombouaré en poste depuis 2016, vient d'être limogé ce mardi matin, annonce le club sur son site.

Par Krystell Veillard


Après des résultats catastrophiques depuis le début de la saison, l'entraîneur de l'En Avant de Guingamp, Antoine Kombouaré a été limogé par le club ce mardi matin. Le technicien de 54 ans était arrivé à Guingamp en mai 2016. Il faut dire que l'équipe pointe actuellement à la 20e et dernière place de la Ligue 1, avec sept points acquis en 12 journées. Dans son communiqué le club de Guingamp, explique de façon très laconique qu'"après un entretien avec son entraîneur Antoine Kombouaré, (il) a décidé de mettre fin à ses fonctions. La gestion du groupe pro est confiée à Mrs Vincent Rautureau (directeur du centre de formation) et Sylvain Didot (entraîneur de la N3), dans l’attente de la nomination du nouvel entraîneur."
 

Un club fidèle et qui apprécie la stabilité


Le coach de l'équipe costarmoricaine, dont le contrat avait pourtant été prolongé en août dernier, jusqu'en 2020, n'est donc plus l'entraîneur de Guingamp. Il y a quelques jours encore sa situation au sein d'un club fidèle, et peu enclin à se séparer rapidement de ses techniciens, ne semblait pas si fragile. Mais la très sévère défaite à la Beaujoire, avec pas moins de cinq buts encaissés contre Nantes ce dimanche, a manifestement changé la donne et pesé dans la décision.

 

La banderole du Kop de Guingamp contre l'entraîneur, déroulée, dans les tribunes du Roudourou, le 23 septembre dernier, lors du match contre Bordeaux : « Antoine, comme au golf, quand ça va pas, faut changer de club », et relayé largement par les réseaux sociaux avait aussi beaucoup marqué les esprits, dans un club peu habitué à ce genre de manifestation.
 

"L'objectif : rester en Ligue 1 la saison prochaine" 


Il va maintenant falloir que le nouveau duo provisoire, composé de Sylvain Didot et de Vincent Rautureau, inverse très vite la tendance et pourquoi pas dès le prochain match à domicile samedi contre Lyon, alors qu'on le sait, la situation est difficile à Guingamp actuellement, avec un effectif très diminué. Le club compte quoi qu'il en soit prendre le temps de choisir un remplaçant, il n'est pas certain nous a assuré le club, qu'il soit en place pour le match de samedi. "On s'est mis en mode commando jusqu'à la 38e journée," nous assure le club, "parce que l'objectif, c'est bien de rester en Ligue 1 la saison prochaine".

 

A lire aussi

Sur le même sujet

French Touch - Miossec

Les + Lus