Guingamp : quand l'ancienne prison devient un lieu culturel

L'ancienne prison de Guingamp s'apprête à écrire un nouveau chapitre de son histoire / © Catherine Bazille
L'ancienne prison de Guingamp s'apprête à écrire un nouveau chapitre de son histoire / © Catherine Bazille

Construite au XIX ème siècle, à l'abandon depuis le milieu du XXème, la prison de Guingamp va connaître une seconde vie. Après plusieurs années de travaux, l'ancien centre pénitentiaire s'est transformé en lieu culturel. Il ouvre ses portes ce week-end au public.

Par Fabrice Leroy

C'est un batiment situé en plein coeur de Guingamp, à deux pas de la mairie et du jardin public.

Derrière de hauts murs d'enceinte, se cache l'ancien centre pénitentiaire.

Il fut construit entre 1836 et 1841 selon le modèle « Pennsylvanien » par l'architecte Louis Lorin, une construction remarquable, unique en Europe, qui lui vaut d'être classé aux monuments historiques depuis 1997. C'est ce classement qui l'a sauvé de l'oubli et sans doute de la destruction. 

Désaffecté en 1951, après avoir abrité des détenus pendant près d'un siècle, l'édifice a été racheté par la ville en 1992. C'est elle qui a financé les travaux de rénovation pour accueillir notamment le centre d'art Gwin Zegal dédié à la photographie.
  
© Catherine Bazille
© Catherine Bazille
© Catherine Bazille
© Catherine Bazille
© Catherine Bazille
© Catherine Bazille

L'inauguration officielle est prévue ce vendredi 26 avril, à 18h30, avec l’ouverture des expositions, en présence des photographes, accompagnée de plusieurs concerts au cours de la soirée.

Le samedi 27 et le dimanche 28 avril sont programmés divers événements (rencontres avec les artistes, spectacles, signature de livre…) ainsi que des ateliers de pratique photographique et des visites commentées de la prison par l’association des Amis du Patrimoine. 
 

La prison de Guingamp se trouve au numéro 4 de la Rue Auguste Pavie. 


 

Sur le même sujet

Pauline Kerscaven sur le plateau de Bali Breizh

Les + Lus