Guingamp. Une subvention et un appel aux dons pour l'une des plus anciennes maisons à pans de bois de Bretagne

Publié le Mis à jour le
Écrit par Emilie Colin
A Guingamp, une maison à pans de bois a été datée comme l'une des plus anciennes en Bretagne, celle en jaune après la bleue
A Guingamp, une maison à pans de bois a été datée comme l'une des plus anciennes en Bretagne, celle en jaune après la bleue © Bernard Belorgey - Fondation du patrimoine

L'une des plus anciennes maisons à pans de bois de Bretagne se trouve à Guingamp. Elle date du XVème siècle. Une subvention vient de lui être attribuée pour permettre sa restauration et un appel aux dons est lancé pour compléter ce projet.

C'est une première en Bretagne, des travaux de restauration d'une maison à pans de bois à Guingamp bénéficient d'une subvention de 40 000 euros, remise par la fondation du patrimoine à l'échelle régionale. Située au 35 rue Edouard Ollivro, son caractère exceptionnel s'est révélé par hasard à son nouveau propriétaire.

L'une des plus anciennes maisons à pans de bois, une surprise pour son propriétaire

Vincent Gousset achète cette maison en 2016. Cet ancien tapissier décorateur ambitionne alors de la rénover, en organisant des appartements qu'il comptait louer pour en faire un complément de retraite.

Au rez-de-chaussée se trouve une boutique, occupée. Quand les commerçants quittent les lieux, Vincent ne trouve personne pour prendre la suite et décide de s'y installer. Il constate des problèmes dans l'isolation, de l'humidité. "Il y avait des tissus et des panneaux moulurés qui cachaient les pans de bois. J'ai tout défait et j'ai vu les dégradations. C'est de là qu'est né le projet de restaurer la façade, avec de l'enduit à la chaux comme à l'époque du XIXème siècle. C'est la référence que j'avais, avec des cartes postales qui existaient de cette maison à cette époque", explique-t-il.

Les travaux démarrent en 2021. Le béton projeté est enlevé. Et là surprise, en dessous, il découvre "la fameuse fenêtre trilobée", une baie rare qui témoigne du passé très ancien de la bâtisse. 

La donne change d'un coup pour Vincent. "A la suite de cela, l'architecte des bâtiments de France et la Fondation du patrimoine ont proposé de refaire les choses à l'identique".  

Des expertises viennent confirmer le cachet de la maison, comme des analyses dendro-chronologiques permettant d'établir l'âge de l'abattage du bois. Ici, 1411 et 1415. 

Le chantier à venir est immense, pour préserver l'esprit de l'endroit. "Cela me fait investir des sommes colossales, que je n'ai pas et que je n'avais évidemment pas prévues. La convention signée avec la Fondation du patrimoine va m'aider et au finale je me prends au jeu. J'ai envie d'aller jusqu'au bout et de réussir", sourit-il.

Vincent Gousset prévoit désormais d'habiter rue Ollivro et de vendre son ancienne maison pour financer une partie de la restauration qui a déjà commencé. 

C'est une trace essentielle de l'histoire de l'architecture à pan de bois

Geneviève Le Louarn, déléguée départementale des Côtes d'Armor - Fondation du patrimoine

Geneviève Le Louarn, déléguée départementale des Côtes d'Armor de la Fondation du patrimoine ne cache pas son enthousiasme. "Cette maison devient l'une des plus anciennes de la région, avec celle de Quimperlé. Mais son intérêt dépasse largement la Bretagne" indique-t-elle. Elle va même plus loin : "Cela devient une maison archéologique, avec cette fenêtre qui était en place, une petite fenêtre médiévale qu'on ne voit que dans les peintures et jamais en vrai". En France, une seule autre maison avec des structures semblables existe, à Rue dans la Somme. 

Le fonds "Impact", pour valoriser le patrimoine

Le fonds "Impact" de la fondation du patrimoine s'oriente autour de trois axes et vise à soutenir :

  • des projets qui ont un impact économique, sociale et environnemental comme la Glacière d'Etel, témoin du patrimoine maritime de la ville. 
  • à éviter des drames comme Notre-Dame ("Plus jamais ça"), pour la prévention et la réparation de certains édifices. Récemment, c'est l'église de Saint-Brieuc-de-Mauron qui avait brûlé qui en a bénéficié.
  • les coups de cœur, comme la maison de Guingamp. "C'est une maison à caractère exceptionnelle, pour laquelle le propriétaire s'est engagé. Il a admis que c'était une richesse pour lui mais aussi pour la collectivité", explique Jean-Pierre Ghuysen, délégué régional pour la Fondation du patrimoine. 

Cette maison n'étant pas classée, ce coup de pouce financier permet l'obtention d'un label de la Fondation du patrimoine pour ces travaux, avec une défiscalisation. 

Pour accompagner ce soutien de 40 000 euros, une campagne de don est également lancée. Cette dernière porte uniquement sur la façade visible depuis la voie publique. L'objectif de cette collecte est fixé à 25 000 € pour 155 000 € de travaux. Le montant global de l'opération est d'environ 260 000 €.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.