• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Maternité de Guingamp : manifestation et soutien inattendu de l'humoriste Jean-Marie Bigard

Les poussettes sont dans la rue ! / © Fabrice Leroy - France 3 Bretagne
Les poussettes sont dans la rue ! / © Fabrice Leroy - France 3 Bretagne

Alors que ce samedi matin, une manifestation organisée pour le maintien d'une maternité à Guingamp, réunie près de 2500 personnes, l'humoriste Jean-Marie Bigard, interpelle Brigitte Macron, sur sa page Facebook, pour que le site ne ferme pas. 

Par Krystell Veillard

Le soutien est inattendu, il émane de l"humoriste Jean-Marie Bigard, posté sur sa page Facebook depuis le Brésil, où il se trouve "pour l'anniversaire de son fils Sacha", explique- t-il. Et dans son message, le soutien à la maternité bretonne, est ferme et sans équivoque, "C'est pas possible, c'est hors de question dit-il, (...) Il ne faut pas fermer la maternité de Guingamp, je m'y oppose formellement" L'humoriste rappelle ainsi qu'il a monté et financé lui-même une maternité au Burkina Faso, qui porte d'ailleurs le nom de son fils, scandalisé par le fait que les femmes dans les villages de cette région accouchaient sur la terre battue. Il interpelle ainsi Brigitte Macron : "J'en appelle au Président et j'en appelle à Brigitte, Brigitte, si vous m'écoutez, j'en appelle à votre cœur de femme !"


 


Une décision de fermeture suspendue

La décision de la fermeture de la maternité de l'hôpital public de Guingamp a été suspendu le 22 juin dernier, après la venue du Président de la République Emmanuel Macron en Bretagne, qui a entendu les élus locaux sur la question. L'Agence Régionale de Santé avait en effet annoncé la fermeture du service pour la fin janvier 2019 au motif qu'il manquait de renforts médicaux sur certaines professions telles que pédiatrie et anesthésie. La ministre de la Santé, Agnès Buzyn, a donc annoncé il y a une semaine que la situation sera réexaminée "On a encore six mois devant nous pour travailler tous ensemble à améliorer l'accès aux soins" et voir "quelle serait la meilleure organisation de la filière de périnatalité sur ce territoire", a notamment déclaré la ministre. Le maire de Guingamp,  Philippe Le Goff a précisé avoir rendez-vous la semaine prochaine avec l'ARS.

 

 
manifestation de soutien ce 30 juin 2018 à la maternité de Guingamp / © Fabrice Leroy - France 3 Bretagne
manifestation de soutien ce 30 juin 2018 à la maternité de Guingamp / © Fabrice Leroy - France 3 Bretagne

La manifestation prévue ce samedi, a été maintenue, pour rappeler que le combat n'est pas terminé et que cette décision de suspendre la fermeture, doit être confirmée définitivement. Près de 2 500 personnes se sont ainsi retrouvées à Guingamp, pour défiler dans la ville, avec notamment de nombreuses mamans avec poussettes. Une manifestation qui s'est poursuivie par un pique-nique dans le jardin public. 
 
Le pique-nique dans le jardin public / © Fabrice Leroy - France 3 Bretagne
Le pique-nique dans le jardin public / © Fabrice Leroy - France 3 Bretagne

A lire aussi

Sur le même sujet

Interview d'Audrey Cordon-Ragot par Thomas Cuny

Les + Lus