Aéroport de Lannion : la liaison avec Paris sera supprimée fin mars

L'aéroport de Lannion, dans les Côtes d'Armor accueille à plus de 70% des vols d'affaires. / © France 3 Bretagne
L'aéroport de Lannion, dans les Côtes d'Armor accueille à plus de 70% des vols d'affaires. / © France 3 Bretagne

La ligne commerciale régulière qui relie Lannion et l'aéroport parisien d'Orly va être supprimée le 23 mars. Faute de passagers, cette liaison aéroportuaire est devenue trop coûteuse. 

Par V.Chopin


L'aéroport de Lannion va cesser ses liaisons aériennes vers Paris-Orly. L'annonce a été faite mardi 13 février, lors d'une assemblée générale du syndicat mixte. "C'est à contrecœur que nous avons pris cette décision, regrette Erven Léon son président. On s'est bagarré pour trouver une solution, mais depuis quelques mois, le trafic n'est plus là." 


Effondrement du trafic


Un nouvel appel d'offre de délégation de service public (DSP) lancé à l'automne, avait pourtant intéressé deux candidats. "Le problème, c'est que l'on s'était basé sur le trafic précédent, or depuis quelques mois c'est l'effondrement..." justifie Erven Léon. La fréquentation, en effet, ne cesse de diminuer depuis mi-2017, passant de 2 330 passagers en janvier 2017, à 904 voyageurs seulement en janvier 2018.

 

"Pour moi, c'est du  sabotage !"


Pourquoi un tel effondrement ? Le président du syndicat mixte ne mâche pas ses mots. "Je n'hésite pas à parler de sabotage ! En septembre, la compagnie Hop qui était le délégataire a annulé 21% de ses vols. Les passagers ont perdu confiance en l'avion, regrette Erven Léon, également maire de Perros-Guirec. "Un vol sur quatre annulé, comment voulez-vous que le passager revienne ?"

Des voyageurs, pour motif professionnel à 70%,  qui se sont réorientés vers le TGV, l'arrivée de la Ligne à Grande Vitesse en Bretagne aidant, ou bien vers l'aéroport de Brest Bretagne
 

Jusqu'au 23 mars inclus, et après ?


Concrètement, la compagnie Chalair continue jusqu'au 23 mars inclus, de proposer des allers-retours depuis Lannion-aéroport vers Paris, à raison de 22 vols par semaine. Après cela, des navettes seront mises en place pour les voyageurs d'affaires afin de leur permettre de rejoindre plus facilement soit l'aéroport de Brest, soit la gare SNCF de Guingamp qualifiée de "gare d'affaires du Trégor" par le président du syndicat mixte qui tient à préciser que "l'aéroport reste ouvert ! Certes les liaisons régulières avec Paris ne se feront plus, mais la plateforme reste en fonction pour les vols privés, les vols d'affaires et d'autres trafics sur lesquels nous réfléchissons."


19 derniers salariés travaillent encore à l'aéroport de Lannion. Plusieurs postes vont sûrement être supprimés. "C'est un crève-coeur, reconnaît Robert Leroux, chef d'escale de l'aéroport de Lannion. Tout le monde est attaché à cet aéroport régional. Même si on s'y attendait, on avait toujours espoir."

 



 

A lire aussi

Sur le même sujet

Départ de la manifestation des fonctionnaires à Rennes

Les + Lus