Lannion : l'implant révolutionnaire de Cristalens Industrie pour la chirurgie de la cataracte

Cristalens Industrie, PME lannionnaise, fabrique des implants intraoculaires pour la chirurgie de la cataracte. Sa dernière innovation, baptisée Artis Symbiose, permet d’avoir une vision nette de 40 à 90 cm, sans sacrifier la vision de loin. Un fond européen va soutenir son développement.

Cristalens Industrie travaille depuis trois ans sur ce concept aujourd'hui breveté. Il permet une vision parfaite, de près comme de loin. 

C’est une technologie novatrice dans le domaine des implants occulaires. "Auparavant, après une opération d'implants, le patient ne voyait bien que de loin et devait porter des lunettes pour la vision de prêt ou intermediaire, pour lire un livre ou travailler sur ordinateur" explique Arnaud Brocq, Président de Cristalens SA.


Généralement, quand on pose un implant, il faut choisir entre deux visions  La technologie inventée par Cristalens Industrie permet d’aller plus loin, en associant les deux implants. 

On se sert de la vision binoculaire. Sur un œil, on va choisir de favoriser une vision de près et sur l’autre œil une vision intermédiaire, sans jamais compromettre la vision de loin . Grâce à la plasticité du cerveau, le patient peut ainsi avoir une vision nette à n'importe quelle distance .

Arnaud Brocq, Président Cristalens SA

En mai dernier, la Commission européenne  a selectionné cette innovation pour s’inscrire dans le programme Horizon 2020, qui finance la recherche et l’innovation européenne. 


Retombées économiques et embauches à l'horizon 2024


Cristalens Industrie va recevoir une subvention de 1,6 M€ sous forme de subvention afin de financer la stratégie d’expansion à l’international de ces nouveaux implants.

En 2017, l’entreprise avait déjà bénéficié d’une subvention de 150 000 € de la part de BPIFRANCE et de la Région Bretagne.

D’importantes retombées économiques et sociales sont escomptées pour l’entreprise et sa région grâce au projet.

Cristalens Industrie devrait ainsi accroître ses effectifs de plus de 40% pour atteindre le nombre de 100 collaborateurs en 2024 sur le site de Lannion. Aors même que l’entreprise réalise déjà près de 55% de son chiffre d’affaires à l’export, l’élargissement des perspectives à l’international devrait lui permettre d’atteindre un chiffre d’affaires de 30 Millions d’€ en 2024.

 

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Bretagne
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité