Manque d'effectif à l'hôpital de Lannion : les urgences de nuit de nouveau régulées

À compter du samedi 30 décembre et jusqu'au lundi 6 janvier inclus, les urgences de l’hôpital de Lannion, dans les Côtes-d'Armor, seront régulées la nuit. Les Trégorrois sont donc invités à composer le 15 pour être pris en charge durant cette période.

Le début d'année s'annonce déjà compliqué au sein des services d'urgence de l'hôpital de Lannion. Cette régulation des urgences de nuit est la conséquence directe du manque d’effectif médical. Dans un communiqué publié sur le site de l'hôpital, la direction de l’établissement précise "qu'en dépit des efforts menés pour un remplacement, l’accueil du public sollicitant une consultation aux Urgences est réorganisé temporairement."

Les urgences seront donc régulées les nuits du samedi 30 décembre 2023 au samedi 6 janvier 2024 inclus entre 19h le soir et 8h30 le lendemain. 

Une régulation des urgences qui va forcément compliquer la prise en charge des patients comme le déplore Pascal Lasbleiz, infirmier de nuit et délégué syndical CGT. "C’est plus pour les usagers que l’on s’inquiète puisque cela était déjà compliqué quand cela était fermé une nuit par-ci par-là. Donc six jours d’affilée, je pense que cela va être difficile pour les usagers d’être prise en charge dans des conditions correctes."

A LIRE. Urgences. Le "mode dégradé" de l'été va-t-il devenir la norme à Lannion ?

La maternité pas concernée

En cas de besoin, il faudra donc appeler le 15 avant de se rendre sur place. "Le Samu/Centre 15 vous orientera vers le lieu le mieux adapté à votre besoin (maison médicale de garde, établissements de santé environnants...)", précise le communiqué.

LE SMUR (Service Mobile d’Urgences Réanimation) de Lannion-Trestel restera opérationnel 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, pour prendre en charge les urgences vitales sur le périmètre du pays du Trégor. 

Quant à la maternité, l'accueil des patientes n'est pas modifié et continuera d'être assuré. 

Un rassemblement prévu le 13 janvier à Lannion

Le 13 janvier prochain, le comité de défense de l’hôpital appelle les Trégorrois à manifester contre la possibilité que les urgences de Lannion ferment leur accueil du public la nuit durant plusieurs mois. "On nous a parlé de mars à septembre avec la période estivale alors que l'on a un afflux de touristes sur la côte", déplore Pascal Lasbleiz. "Notre crainte, c'est qu'après une fermeture de six mois, cela ne devienne un mode habituel et que les urgences ne réouvrent plus 24h/24 et 365 jours par an." Le départ du rassemblement est prévu vers 10h30 devant la poste de Lannion.