Merléac (22) : une chaîne humaine contre les prospections minières

© France 3 Bretagne
© France 3 Bretagne

Les métaux "stratégiques" comme le tungstène, le zinc, l’argent, l’or, qui se trouvent dans le sous-sol aiguisent les appétits. Mais, en Bretagne, la mobilisation des opposants à toute prospection minière ne faiblit pas, comme à Merléac (22), où une chaîne humaine s'est formée ce dimanche. 

Par Krystell Veillard

La manifestation avait lieu en début d’après-midi, ce dimanche à Saint-Martin-des-Prés dans les Côtes d’Armor, là où des travaux pourraient débuter très bientôt. Plusieurs centaines de personnes, près d'un millier, sont venues de toute la Bretagne, à l’appel de l’association Vigil’Oust, association créée contre ce projet de prospection minière à Merléac. Les manifestants ont organisé une chaine humaine autour de la butte Saint-Michel, la zone où les premiers carottages sont prévus.


La société de propection Variscan ciblée par les manifestants


Leur cible, c’est la société Variscan qui a obtenu trois permis exclusifs de recherches minières en Centre-Bretagne, et notamment celui de Merléac, le projet le plus avancé. Une déclaration de travaux avait été déposée en préfecture fin décembre. Deux mois plus tard, l’instruction est terminée et le feu est au vert pour les premiers carrottages.
Les populations qui ont donc décidé de faire entendre une nouvelle fois leur voix. Elles ne croient pas aux mines propres, sans conséquences pour l’environnement. Une nouvelle manifestation est d’ailleurs prévue le 18 mars prochain, ce sera cette fois à Guingamp.

Le reportage à Saint-Martin-des-Pré (22) de Fabrice Leroy et Catherine Bazille

Merléac (22) : manif contre les projets miniers
Le reportage à Saint-Martin-des-Pré (22) de Fabrice Leroy et Catherine Bazille

 

Sur le même sujet

Meurtre de L.Beydon

Près de chez vous

Les + Lus

Nouveau !Abonnez-vous aux alertes de la rédaction et suivez l'actu de votre région en temps réel

Je m'abonne