Mort d'un intérimaire en 2021. 15 mois de prison avec sursis requis à l'encontre du directeur d'un abattoir

Ce jeudi 30 mars, une peine de 15 mois d'emprisonnement avec sursis a été requise jeudi 30 mars au tribunal correctionnel de Saint-Brieuc à l'encontre de l'ancien directeur d'un abattoir à Lanfains, situé dans les Côtes-d'Armor, où un jeune homme de 18 ans était mort en 2021.

Le 25 octobre 2021, Tom Le Duault, un intérimaire de 21 ans, employé chez le volailler LDC à Lanfains (22), mourrait écrasé dans un box frigorifique sous deux caisses de 500 kg de volaille. Après enquête, le groupe agroalimentaire était poursuivi pour homicide involontaire.

L'audience avait lieu ce jeudi 30 mars au tribunal de Saint-Brieuc.

15 mois d'emprisonnement avec sursis à l'encontre de l'ancien directeur

A l'issue de l'audience, une peine de 15 mois de prison avec sursis a été requise jeudi au tribunal correctionnel de Saint-Brieuc à l'encontre de l'ancien directeur de l'abattoir à Lanfains où le jeune homme de 18 ans est mort en 2021.

Le directeur était poursuivi pour homicide involontaire, avec circonstance aggravante, manquement délibéré à une obligation de sécurité et de prudence.

Une amende de 375 000 euros d'amende requise à l'encontre de LDC


Une amende délictuelle de 375 000 euros a également été requise à l'encontre de la société LDC. 

De son côté, la défense estime que le dirigeant ne savait pas que Tom n'avait été que sommairement été formé au maniement des engins élévateurs. 

Une relaxe est espérée pour l’ex-dirigeant car selon son avocat, il n’a pas "délibérément commis de manquements à ses obligations".

Pour la victime, il s'agissait du premier jour de son contrat de travail qui devait normalement s'achever deux semaines plus tard. Tom Le Duault était venu travailler dans cet abattoir pendant les vacances de la Toussaint.

Le jugement a été mis en délibéré au 25 mai à 13h30. 

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité