"Opération un masque, un euro, un Evrannais" : la commune et le tissu associatif main dans la main !

Un stand inhabituel est installé ce samedi matin sur le marché hebdomadaire d'Evran, petite commune près de Dinan, dans les Côtes-d'Armor. Des couturières bénévoles, soutenues par la mairie, distribuent aux habitants les premiers masques confectionnés "maison". 2000 pièces seront fournies au total.

Première distribution de masques confectionnés localement à Evran,  durant le marché du samedi.
Première distribution de masques confectionnés localement à Evran, durant le marché du samedi.

A Evran, le conseil municipal réélu, mais pas encore installé officiellement, a décidé de lancer cette initiative conjointement avec l'association "les petites mains".
Pour anticiper le déconfinement, l'idée est de fournir à chaque habitant, face au coronavirus, un masque de protection artisanal, lavable et conforme aux normes AFNOR.
 

Un réseau d'une cinquantaine de couturières


La commune a donc acheté chez un grossiste local 800 mètres d'élastiques. Du tissu a été récupéré auprès de la population. Les couturières bénévoles de l'association "les petites mains" ont réceptionné le tout  pour confectionner des kits de fabrication. 
Nettoyés et repassés dans la laverie de la ville, les kits sont ensuite distribués à un réseau d'une cinquantaine de couturières à domicile. 
 
durée de la vidéo: 00 min 11
opération "un masque, un euro, un Evrannais" sur le marché de la commune. ©vincent lagogué

Vincent Lagogué, de l'équipe municipale, à la charge de récupérer les pièces une fois terminées : une vraie chaine de solidarité et d'entraide qui fait du bien dans ce contexte anxyogène.

"Début avril, pour anticiper le déconfinement, on a voulu permettre aux Evrannais de se proteger. L'opération va permettre de fournir un masque minimum à chaque personne de plus de 3 ans chez nous. Pour les personnes à mobilité réduite, on livrera à domicile !"
 

Distribution durant le marché du samedi


La distribution se fera chaque samedi, durant le marché, de 9h à midi, jusqu'à la fin de la dotation. Symboliquement, le prix de vente a été fixé à un euro. La cagnotte permettra d'offrir une petite réception aux bénévoles qui ont participé à l'opération : pas question de faire du profit. Dans un peu plus d'une semaine, la totalité des 2 000 masques devraient être fabriqués. Ce samedi matin, près de 500 unités ont déjà été "vendues".  De son côté, la communauté d'agglomération de Dinan a commandé 60 000 masques dont la livraison est attendue prochainement.



 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus santé société solidarité
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter