A Perros-Guirec, les photos de l’exposition « Images du monde » de Philip Plisson retirées

Les Photographies étaient exposées sur le front de mer de Trestrignel à Perros-Guirec depuis le début de l’été. Elles ont été retirées, à la suite d’une forte polémique. Philip Plisson a été condamné pour viol en 2014. 
 
© M. Thiébaut - France Télévisions
La polémique a donc eu raison de l’exposition « Images du monde ». Une exposition de douze clichés de Philip Plisson, présentés à proximité de la plage de Trestrignel à Perros-Guirec. Un collectif d'habitants avait dénoncé cette mise en avant, dans un espace public, alors que l'homme a été condamné en 2014 pour viol sur sa nièce, à cinq ans de prison dont trois ferme. Une peine qu'il a purgée.
 
A l’aide notamment d’une pétition en ligne, ce collectif d’habitants (une douzaine de personnes) réclamait le "retrait immédiat" de l'exposition. « Ce qui nous gêne c'est de l'exposer dans un espace public, à la vue de tous, sans que les gens aient le choix. Quand on connaît l'histoire derrière, cela renvoie forcément aux violence sexuelles. Si cela avait été exposé dans une galerie d'art privé, là chacun pouvait décider d'y aller ou non ».
 

La mairie "privilégie la sérénité" et retire les photos


Face à la polémique qui enflait, la mairie a décidé de faire retirer ce jeudi matin les photos de Philip Plisson. « Dans le contexte actuel, annonce-t-elle dans un communiqué, nous préférons privilégier la sérénité au débat sociétal de la relation entre l’homme ou la femme artiste et son œuvre ».

La mairie suspend jusqu’à nouvel ordre toute nouvelle exposition publique à Perros-Guirec et notamment la grande exposition d’été 2021 (celle qui était prévue en 2020) dont le thème est « La femme : égérie des peintres en Bretagne ».


 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
culture photographie art