Saint-Brieuc. Une expertise psychologique demandée pour celui qui criait  Allah akbar dans la rue

Publié le Mis à jour le
Écrit par Séverine Breton .

L’homme avait été interpellé dans la nuit du 11 au 12 juillet par la Brigade anti-criminalité de St Brieuc. Ivre, un couteau à la main, il criait Allah akbar. Les perquisitions à son domicile ont révélé qu’il n’avait jamais consulté de site djihadiste. Le parquet demande une expertise psychologique.

Le jeune homme de 24 ans a passé un peu plus de 24 h en garde à vue. Dans la nuit du 11 au 12 juillet, il avait été repéré par les hommes de la BAC, un couteau à la main, sous l’emprise de l’alcool. Il avait refusé de déposer son arme et crié Allah akbar.

L’individu était déjà connu de la justice. Il a été remis en liberté sous contrôle judiciaire. Il sera jugé le 14 septembre prochain.

Les perquisitions menées à son domicile et sur son ordinateur n’ont pas permis de faire le lien avec une quelconque radicalisation. Il n’a jamais consulté de sites djihadistes.

 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité