10 km autour de Saint-Brieuc : idées de balades ”nature, sport ou street art" pour s’aérer

Et si la contrainte des 10 kilomètres autour de chez soi était au contraire l'occasion d'une redécouverte de son territoire de proximité? Voilà quelques idées auxquelles vous n'avez peut-être pas pensé pour distraire vos moments de liberté, en s'oxygénant autour de Saint-Brieuc !

Les Rosaires à Plérin, le départ de belles randonnées
Les Rosaires à Plérin, le départ de belles randonnées © L'oeil de Paco CRTB

Randonner "nature" en bord de mer ou en campagne

Pas question de se lasser. Autour de Saint-Brieuc, vous pouvez changer de décor de randonnées à loisir. Du bord de mer à l'intérieur des terres, des coins forestiers ombragés, aux estrans ventés, la marche est une activité riche de découvertes. L'office du tourisme de la Baie de Saint-Brieuc vous propose une liste très complète d'idées de balade. En voici une  sélection.

La plage des Rosaires (22) le point de départ à une magnifique randonnée sur le GR34
La plage des Rosaires (22) le point de départ à une magnifique randonnée sur le GR34 © France 3 Bretagne / F. Leroy

 

Le GR34 au départ de la plage des Rosaires et à destination de Pordic.

"De très jolis points de vue sur 3 kms de sable",voilà le parcours que vous conseille Maïté Fauchoux de l'Office du Tourisme de la Baie de Saint-Brieuc.

Au départ, il y a cette plage des Rosaires qui inspira le constructeur automobile Lucien Rosengart pour en faire une station balnéaire au début du XXème siècle. Vous y admirerez le Rosaria, premier hôtel de la station bâti en 1913, puis la villa Ker Avel, devenue école de voile.

En mettant le cap à l’Ouest, vous observerez les majestueuses falaises de la Baie de Saint-Brieuc, en alternant criques et incontournables panoramas. 

Station balnéaire des Rosaires (Plérin-sur-Mer) au début du 20ème siècle
Station balnéaire des Rosaires (Plérin-sur-Mer) au début du 20ème siècle © Emile Hamonic. Conseil départemental des Côtes d'Armor

 

Le Chaos du Gouët

Voilà un décor qui vous dépaysera sans aucun doute, une des curiosités géologiques de l'arrière-pays briochin, à cheval entre la commune de Saint-Julien, de Plaine-Haute et de Plaintel.

Le chaos du Gouët, une destination dépaysante
Le chaos du Gouët, une destination dépaysante © Emmanuel Berthier CRTB

De sa source au Haut Corlay, le Gouët a creusé son lit dans un massif granitique formé il y a environ 300 millions d'années. La rivière, au milieu d'une vallée arborée et moussue, a par endroit des allures de torrent. Sculptés par le courant, les rochers ont pris des formes étranges. Certains ont même été identifiés par des noms plein de poésie ou de mystères: « sauts-de-loups », « chaise du diable », « marmite de la vierge ».

Si aujourd'hui la nature a repris ses droits, vous apercevrez malgré tout au fil de la promenade des vestiges d'une vie laborieuse. Outre les pâturages et les cultures qui étaient pratiquées, vous découvrirez notamment des dalles de granit qui servaient de ponts destinés à desservir onze moulins.

Outre les conseils de l'office du tourisme, voilà une autre carte pour préparer cette rando.

 

Une balade le long des grèves des prés salés à Langueux

Autre destination maritime, même accessible pour les poussettes car c'est tout plat, les grèves de Langueux. L'occasion d'humer l'air salin de ces prés salés de l'anse d'Yffignac.

Grèves de Langueux
Grèves de Langueux © Paulette Hervé

Cette balade peut s'achever ou simplement faire un détour par le Parc du Grand Pré, un espace de 12 ha, composé de "éco territoires"(plus de 32 espèces d’arbres et arbustes et plus de 1 700 sujets). Lauréat du Prix du paysage en 2012, ce parc propose également des espaces de jeux pour la plus grande joie des enfants.

La plupart des parcours et randonnées sont à retrouver sur les brochures et plans très détaillés de l'Office du tourisme de la Baie de Saint-Brieuc.

 

Se tranformer en ornithologue

Vous le savez la Baie de Saint-Brieuc est une réserve naturelle importante grâce à une zone humide littorale d’intérêt international pour l’accueil de l’avifaune migratrice.

Des dizaines d'espèces d'oiseaux sont à observer dans la réserve naturelle de la Baie de Saint-Brieuc
Des dizaines d'espèces d'oiseaux sont à observer dans la réserve naturelle de la Baie de Saint-Brieuc © M.Schaffner CRTB

Durant l'hiver, les températures douces et une nourriture abondante attirent près de 40 000 oiseaux de 90 espèces différentes. Mais à présent à partir du printemps, les hivernants cèdent la place aux migrateurs de passage que vous pourrez observer même en l'absence de guides.

Pour vous initier à l'ornithologie, prenez la direction la presqu'île d'Hillion et faîtes un arrêt à la cabane d’observation d'Illemont. Cet observatoire en bois a été aménagé pour que vouis puissiez en toute discrétion observer les oiseaux de la réserve naturelle.

Vous y trouverez toute une installation pédagogique pour pouvoir en profiter même sans accompagnateur. Munissez-vous d'une paire de jumelles pour ne rien manquer du spectacle.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Baie de Saint-Brieuc Tourisme (@baiedesaintbrieuc)

 

Se prélasser sur une des 21 plages de la baie

Pour s'aérer, pas besoin de parcourir des dizaines de kilomètres à pied, il suffit parfois de prendre son temps, de s'installer pour un goûter ou un pique-nique sur une des 21 plages de la baie de Saint-Brieuc. 

Martin-Plage à Périn
Martin-Plage à Périn © Emmanuel Berthier CRTB

Si Maïté Fauchoux de l'Office du tourisme n'en avait qu'une à choisir, ce serait Martin-Plage, cette plage de Plérin, identifiable grace au rocher et à sa croix blanche qui la surplombe. Cette petite crique sauvage de sable et de galet est abritée du vent par les falaises, au pied de la pointe du Roselier. Quand la mer s'est retirée, les plus entreprenants pourront se lancer dans une partie de pêche à pied!

 

Retrouver son âme de sportif

Les amateurs de voile ne seront pas privés pendant ces périodes de confinement. Le centre nautique de Plérin accueille les stagiaires, les mardis après-midi, mercredi après-midi et samedi. Notez que ce n'est que pour participer à des stages et pas pour louer de matériel à titre individuel.  

Des stages de voile possibles au centre nautique de Plérin
Des stages de voile possibles au centre nautique de Plérin © M.Schaffner CRTB

Bonne nouvelle également pour les titulaires d'une licence de golf. Depuis un décret paru ce vendredi 9 avril, ils pourront accéder au golf situé à Lantic, au delà des 10 kms de la zone. Ce texte étend en effet le rayon de liberté à 30 kms pour le sport de plein air. Mais il faut pouvoir justifier d'une licence et bien sûr avoir réservé un créneau pour effectuer un parcours.

Le golfe de la Baie de Saint-Brieuc à Lantic bénéficie de la dérogation des 30km pour pratiquer les sports de plein air.
Le golfe de la Baie de Saint-Brieuc à Lantic bénéficie de la dérogation des 30km pour pratiquer les sports de plein air. © DR Golfe de la Baie de Saint-Brieuc

 

Découvrir Saint-Brieuc sous un autre jour

Pour ceux qui n'auraient pas spécialement envie de quitter la ville, voici deux propositions originales pour rédécouvrir sous un autre jour Saint-Brieuc la médiévale, avec une vision plus contemporaine sous l'angle du street art.

Collage sur les murs de Saint-Brieuc par Ender
Collage sur les murs de Saint-Brieuc par Ender © C. Bélard - France 3 Bretagne

Les organisateurs du Festival Just Do Paint, festival de graffitis et street art, proposent une galerie à ciel ouvert d'une quarantaine d'oeuvres originales accessibles gratuitement, qu'elles soient monumentales ou plus discrètes. Ils ont d'ailleurs mis au point une application qui vous permettra de n'en manquer aucune et de flâner à la recherche de ces trésors...

Autre suggestion, profiter de la ville aux trois vallées, sans trop se fatiguer soit en louant un vélo électrique soit avec cet engin aux allures un peu futuristes, le gyropode. Il faut être âgé de 12 ans au moins. Du fait des conditions sanitaires, 6 participants maximum sont autorisés.

Les gyropodes, une façon de découvrir les villes de façon originale. A Dinan mais aussi à Saint-Brieuc.
Les gyropodes, une façon de découvrir les villes de façon originale. A Dinan mais aussi à Saint-Brieuc. © Bruno Torrubia. CRTB

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
confinement : conseils pratiques santé société confinement : envie d'évasion randonnée nature voile sport patrimoine culture