• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Avant le 17 novembre, à la rencontre des “gilets jaunes” des Côtes d'Armor

Les gilets jaunes des Côtes d'Armor se montrent sur la 4x4 voies / © F3
Les gilets jaunes des Côtes d'Armor se montrent sur la 4x4 voies / © F3

Sur le pont de la 4x4 voies, à hauteur de Langueux, ils montrent leurs gilets jaunes.Avant le rendez-vous du 17 novembre, les membres du groupes Facebook "le pouvoir du peuple 22" mènent régulièrement ce genre d'action pour se faire connaître. Rencontre.
 

Par Stéphane Grammont

Pour le 17 novembre, ils ont prévu de bloquer la zone commerciale de Langueux, ainsi qu'une opération escargot sur la RN 12. Il y aura en tout 9 points de blocage prévus dans le département des Côtes-d’Armor.

À l’origine il y a ce groupe Facebook, "le pouvoir du peuple 22". L’un des premiers à s’être monté pour contester l’augmentation du prix des carburants.

Benoit l'a rejoint très vite. Chaussé de son gilet jaune, c'est lui qui agite les bras au dessus de la 4x4 voies. « On a besoin de quantifier le mouvement" explique-t-il, "on peut voir que ce matin c’est quasiment 6,7,8 voitures sur 10 qui nous klaxonne, qui nous font des appels de phares, qui nous font des signes d’encouragement".

Benoît est agent immobilier, et roule entre 4 000 et 5000 km par mois. Son budget carburant représente désormais 20 % de son salaire. "C’est un ras-le-bol complet, parce qu'aujourd'hui je me dis que je suis obligé d’aller travailler plus pour l’État que pour moi" estime-t-il, "avec ma compagne on a l’impression que l'on travaille pour survivre, on ne s'offre plus rien".

Le groupe Facebook, c’est Tristan qui l'a créé il y a trois semaines. Il compte aujourd'hui plus de 11 000 membres. "Je pense que le fait que l’on soit apolitiques et non syndiqués, fait que les gens s'y retrouvent plus" estime-t-il "tout le monde est uni est déterminé". 

Tristan et Benoît organisent ce dimanche une réunion publique à Trégeux, et distribueront des flyers d'information sur les manifestations du 17 novembre.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

French Touch - Miossec

Les + Lus