Côtes-d'Armor: 30 ans de réclusion requis contre le compagnon de Claire Bouchaud, tuée en 2017

Trente ans de prison ont été requis jeudi à l'encontre du compagnon de Claire Bouchaud, une femme de 35 ans retrouvée morte en 2017 près de Saint-Brieuc, lors d'un procès aux assises des Côtes-d'Armor. Le verdict devrait être connu vendredi.

Trente ans de prison ont été requis jeudi à l'encontre du compagnon de Claire Bouchaud, une femme de 35 ans retrouvée morte en 2017 près de Saint-Brieuc, lors d'un procès aux assises des Côtes-d'Armor.
Trente ans de prison ont été requis jeudi à l'encontre du compagnon de Claire Bouchaud, une femme de 35 ans retrouvée morte en 2017 près de Saint-Brieuc, lors d'un procès aux assises des Côtes-d'Armor. © Marc OLLIVIER / MAXPPP

La victime, mère d'un garçon de 4 ans et secrétaire médicale à l'hôpital de Saint-Brieuc,avait été retrouvée partiellement dénudée dans un roncier le 7 mai 2017 par un promeneur, près d'une ferme abandonnée à Cohiniac (Côtes-d'Armor). Son compagnon Simon J., qui clame son innocence, avait été mis en examen pour meurtre aggravé. 


"L'absence d'aveux ne fait pas d'un accusé un innocent", a notamment expliqué l'avocat général Antoine Loussot lors de son réquisitoire.

L'autopsie du corps de la jeune femme avait permis de "caractériser une mort violente consécutive à une lésion par arme blanche au niveau du coeur", avait indiqué à l'époque le procureur de la République de Saint-Brieuc Bertrand Leclerc. 

Selon les témoignages recueillis par les enquêteurs, le compagnon de la jeune femme souffrait de problèmes de stupéfiants et le climat familial au sein du couple était très tendu. 
 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
justice société femmes féminicide