Départementales 2021 : le département des Côtes d'Armor rebascule à gauche

En tête dans 19 cantons sur les 27 que comptent les Côtes d'Armor, la gauche remporte le département. Christian Coail, conseiller départemental depuis 2008, maire de Saint-Servais depuis 1989, pourrait être le prochain président du département. 

Après une parenthèse de six ans, le département des Côtes-d’Armor retrouve sa place traditionnelle sur la carte électorale du pays, à gauche. L'Union de la gauche obtient 19 cantons sur 27, alors qu’il n’en fallait que 14 pour l’emporter. 

Symbole de cette poussée, la défaite d’Alain Cadec dans son ancien canton de Plérin. L’ancien président du département devenu sénateur en octobre dernier, est battu pour une poignée de voix. Il était en retard de 41 voix dimanche dernier. Avec sa binôme Monique Le Vée, il n’a pu renverser la tendance comme il l'avait fait en 2015. 

Au final la majorité sortante de la droite et du centre ne conserve que huit cantons des Côtes d'Armor : Broons, Dinan, Guerlédan, Lavallay, Perros-Guirec Plancoët et Plouha.

Tous les résultats dans les Côtes d'Armor

Christian Coail, probable futur président du département

Christian Coail devrait être le prochain président du département. Il a été accueilli en vainqueur au QG du parti socialiste à Saint-Brieuc. 

Christian Coail est le probable futur président du département des Côtes d'Armor. Il a expliqué sur France 3 Bretagne que l'accord que signé avec les sept autres formations politiques de gauche porte sur un projet et un programme qu'il lui appartiendra de mettre en œuvre au cours de ces six prochaines années s'il est élu président. "Le programme est axé sur le social, la solidarité et la transition écologique".

Quant aux éventuelles hausses des impôts dans le département, il a voulu mettre un terme à ces polémiques.

Chacun sait que désormais le département n’a plus de pouvoir de taux, donc en effet il n’y aura pas de hausse d’impôts

Christian Coail, probable futur président du département des Côtes d'Armor

Il a rappelé que la situation financière du département était saine quand la droite est arrivée au pouvoir en 2015, et qu'elle l'est aussi aujourd'hui, "nous avons un certain nombre de ratio à tenir, mais je sais aussi que nous avons un certain nombre d’orientations à prendre, différentes de la majorité de droite actuelle". 

 

C'est une grande déception

Alain Cadec, candidat battu à Plérin

 

Alain Cadec souhaite bonne chance aux vainqueurs

L'ancien président du département des Côtes-d’Armor, aujourd’hui sénateur, (LR), 67 ans, a été battu sur le canton de Plérin. "C’est une grande déception, a-t-il dit au micro de France 3 Bretagne. "On dit souvent qu’on est pas élu sur un bilan, cette fois c’est vrai, puisque je ne suis pas le seul dans ce cas là dans le département (...). Et le suffrage universel a parlé, il est incontestable et donc même s'il y a eu beaucoup d’abstention malheureusement, je souhaite bonne chance à ceux qui vont nous remplacer". Il a ajouté souhaiter que les successeurs ne "dilapident pas tout ce qu’on a pu faire pendant six ans. Il y a peut-être des choses qu’ils vont vouloir modifier, mais l’essentiel de ce qui a été fait, l’a été pour le bien des Costarmoricains et pour le bien du département et je souhaite que cela soit respecté".

 

Alain Cadec, ancien président du Conseil départemental, candidat dans le canton de Plérin

 

 

Le Tour de France s'invite dans la campagne dans 10 communes des Côtes d'Armor

C'est donc bien l'abstention qui était aussi regardée de près ce soir. Elle était de 60,89% dimanche dernier. Ce dimanche à 17h, le taux de participation était de 35,53%, quasiment le même que dimanche dernier (35,43%). 

via GIPHY

Et pour une dizaine de communes des Côtes-d'Armor, le calendrier fait que le second tour des élections régionales et départementales coïncide avec le passage de la deuxième étape du Tour de France, qui a relié Perros-Guirec à Mûr-de-Bretagne. 

Cet événement a nécessité une nouvelle organisation. A Paimpol ou Perros Guirec par exemple, les électeurs ont pu voter jusqu'à 20h.