Tour de France 2021. Où et quand voir les coureurs sur les quatre étapes en Bretagne

Le Tour de France, qui s'élance de Brest ce samedi 26 juin, passera ses quatre premiers jours en Bretagne. Le tracé des étapes est une véritable ode aux charmes de la région, massif armoricain, falaises à couper le souffle, châteaux médiévaux, littoraux spectaculaires. Entre sport et tourisme. 

Même si le soleil ne s'annonce pas très présent sur les quatre jours de Tour en Bretagne, il y a comme un parfum de mois de juillet ces jours-ci du côté de Brest et de la Bretagne en général. Décalé en septembre l'an dernier en raison de la pandémie de coronavirus, le Tour retrouve ses quartiers d'été et a donc choisi la Bretagne pour refaire la fête... entre sport et tourisme. 

 

Etape 1 – Brest-Landerneau (29) – L’étape dite de la « carte postale »

Samedi 26 juin – 187 km

Jour de fête à Brest ! La ville grise, mais aussi la ville d’art et d’histoire, lancera le Tour ce samedi à 12h30.  Pour la quatrième fois dans l’Histoire du Tour ! Qui dit mieux ? Personne, à part Paris quand même.
L’étape 100% finistérienne longera la côte vers le sud, traversant Daoulas, Locronan, puis Quimper.
Ensuite, les coureurs remonteront par Pleyben avant de traverser les Monts d’Arrées. Pourvu qu’il ne pleuve pas, car pour ceux qui resteront dans leur canapé les images s’annoncent majestueuses au moment de parcourir le parc naturel régional du massif armoricain.
Côté sportif, l’arrivée devrait faire la part belle aux punchers, comme Julian Alaphilippe. Elle sera située au sommet d’une bosse de 3 km, rue de la fosse-aux-loups à Landerneau.
L’arrivée sera jugée entre 17h et 17h30.

 

Etape 2 – Perros-Guirec – Mûr de Bretagne Guerlédan (22) – Au pied du mur !

Dimanche 27 juin – 182 km

Un Breton partira-t-il en jaune de la côte de granit rose ? Certes, ça va être compliqué. Mais ce ne sera pas une raison, bien au contraire, de bouder ce panorama magnifique qui s’étend de Ploumanac’h à Trébeurden.
Le départ se fera donc de Perros-Guirrec à 13h20. Les coureurs longeront à nouveau le littoral puis traverseront le Trégor pour se retrouver à Lannion vers 13h50.
Cap à l’Est pour se retrouver à nouveau les yeux dans la mer, à hauteur de Trévou-Tréguinec (14h10), en descendant vers Saint-Brieuc, via Paimpol (vers 14h50), dont la simple évocation fait penser aux produits frais de la pêche, aux vieux gréements et aux chants de marins, et les falaises de Plouha (vers 15h15). Bref, aux vacances !
Descente ensuite sur Saint-Brieuc, avant de pénétrer dans les terres direction Mûr-de-Bretagne.
Fini le tourisme. En tous cas pour les coureurs du Tour. La montée mythique de 2km, toute droite, sera gravie deux fois, au cas où les spectateurs auraient mal vu la première fois. Courage ! Les passages les plus pentus sont à 14%. Arrivée prévue autour de 17h30.


 

Etape 3 – Lorient-Pontivy (56) – Place aux sprinteurs !

Lundi 28 juin – 182 km

Un certain Warren Barguil va rouler sur ses terres lors de cette étape morbihanaise, mais il aura du mal à s’illustrer dans une étape à priori promise aux sprinteurs.
Partis de Lorient à 13h20, les cyclistes mettront le cap sur la baie de Quiberon, qui n’est pas baptisée « Sublime » pour rien… un passage à Carnac et ses alignements vers 14h, à La Trinité-sur-Mer et ses bateaux vers 14h10 et c’est la remontée dans les terres. En point de mire, Pontivy ! Mais avant , il va falloir souffrir, pour le plus grand plaisir des spectateurs qui se seront installés dans la côte de Cadoudal à Plumelec (passage prévu vers 15h20).
L’arrivée à Pontivy, vers 17h25, sera une grande première. Le sprint au pied du château des Rohan devrait ravir tant les passionnés de vélo que ceux du patrimoine.

 

Etape 4 – Redon-Fougères (35) – d’un château à l’autre

Mardi 29 juin – 152 km

Rendez-vous à Redon à 13h25, pour le départ d’une 4e étape qui s’annonce ultra-rapide. Alors soyez bien à l’heure. Une étape plate, sans difficulté particulière et qui devrait s’achever par un sprint massif. La traversée de l’argoat, la belle Bretagne intérieure, est racée entièrement en pays gallo.
Attention quand même au vent… et aux bordures. Le passage à Bain-de-Bretagne, vers 14h30, permettra d’y voir un peu plus clair, avant que le peloton ne prenne la direction des « marches » du territoire et des châteaux-forts qui défendaient autrefois la région.

Les coureurs feront un crochet par Vitré (16h10), cité médiévale aux mille ans d’histoire, avant de terminer, aux alentours de 17 heures, au sprint près du château de Fougères, la ville forteresse toute de granit.
 

Retrouvez nos pages spéciales dans les journaux de France 3 Bretagne, à midi et 19 heures tous les jours, ainsi que dans notre édition à 18h40, "chez vous", ce vendredi 25 juin, lundi 28 et mardi 29 juin. 

 

 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
tour de france cyclisme sport tour de bretagne tourisme économie