Tour de France 2021: qui sont les sept Bretons au départ de la grande boucle à Brest ?

Ils seront sept à débuter le Tour à la maison. Sept Bretons ont été retenus pour la Grande Boucle. David Gaudu et Valentin Madouas pour la Groupama-FDJ, Warren Barguil et Elie Gesbert pour Arkéa/Samsic, Cyril Gautier et Franck Bonnamour pour B&B Hotels KTM. Et Julien Simon pour Total Direct Energie

Tour de France 2021
Tour de France 2021 © MaxPPP

L'an passé, c'est Warren Barguil, qui avait terminé meilleur Breton du Tour de France, à la 14e place.

Cette année, le grimpeur morbihannais sera de nouveau au départ, comme six autres coureurs de la région : son coéquipier d'Arkéa/Samsic Elie Gesbert, les Costarmoricains Cyril Gautier et Franck Bonnamour pour l'autre formation bretonne B&B HOTELS p/b KTM, Julien Simon pour Total Direct Energie. Et pour la Groupama FDJ, les deux Finistériens Valentin Madouas et David Gaudu.  

David Gaudu : la montée en grade

David Gaudu, vainqueur d'étape sur la Vuelta 2020
David Gaudu, vainqueur d'étape sur la Vuelta 2020 © Kiko Huesca/EPA/Newscom/MaxPPP

 

A 24 ans, David Gaudu s'alignera sur son quatrième Tour de France. Avec cette année une montée en grade.

En l’absence de Thibaut Pinot, le Finistérien sera leader au sein de sa formation Groupama-FDJ. Au fil des ans, le grimpeur de Landivisiau n’en finit plus de progresser. Le voilà désormais 17e du classement mondial de l'UCI.  

Ses bonnes performances sont passées par là, avec 2 victoires d'étapes et une 8e place au général du Tour d’Espagne 2020, une victoire début avril sur la dernière étape du Tour du Pays Basque, un podium sur Liège/Bastogne/Liège fin avril, et une 9e place du Critérium du Dauphiné Libéré début juin. De quoi rassurer le Breton, qui était tombé lors d’un stage aux Canaries au mois de mai. L'an passé, une chute l'avait contraint à l'abandon sur le Tour.

 

Valentin Madouas : "Il y aura des étapes à aller chercher !"

© PHOTOPQR/OUEST FRANCE/MAXPPP

Pour cette 108e édition, David Gaudu sera épaulé par un autre Finistérien, Valentin Madouas. A 24 ans, le Brestois s’alignera sur sa 2e Grande Boucle (27e en 2020) avec la Groupama FDJ.

"Avec David, on sait que ce sera difficile d’aller chercher la victoire finale. On n’est pas une équipe de favoris. Mais il y aura des opportunités à saisir, des étapes à aller chercher, prévient le puncheur breton. Et débuter le Tour à la maison, devant les amis, la famille, restera un moment magnifique."

Nous l'avons suivi sur ses routes d'entraînement, à quelques jours du départ du Tour.

  

durée de la vidéo: 02 min 04
Valentin Madouas avant le Tour de France 2021

Le champion de France amateur 2016, pourra aussi compter sur les conseils de son père, Laurent Madouas, huit Tours de France au compteur.

 

Warren Barguil : "Qui ne rêve pas du maillot jaune?"

Le 28 juin, entre Lorient et Pontivy, la 3e étape du Tour de France passera devant chez lui, au Pont du Bonhomme, à Kervignac. Après un exil dans le Sud, Warren Barguil était revenu vivre dans le Morbihan en 2016. 

© GLM/FTV

Le grimpeur breton a signé ses premières grandes victoires en 2013, en remportant deux étapes sur le Tour d'Espagne, mais c'est en 2017 qu'il entre définitivement dans le coeur du public français.

Cette année-là, il ramène le maillot à pois sur les Champs-Elysées, après avoir empoché deux victoires d'étapes. La première à Foix le 14 juillet, et la seconde trois jours plus tard en haut du Col de l'Izoard.

Depuis 2018 sous les couleurs de l'équipe bretonne Arkéa/Samsic (Ex-Fortunéo), Warren Barguil a décroché un titre de champion de France en 2019 (il a fini 4e en 2021).

A 29 ans, il s'élance pour son 7e Tour de France (14e en 2020). Le coéquipier de Quintana et Bouhanni rêve d'au moins une victoire d'étape, pourquoi pas sur les routes bretonnes, devant son public, histoire de remercier sa famille et ses proches qui depuis ses débuts le soutiennent, "dans les bons et les mauvais moments".

"On se souvient beaucoup des gens qui te tendent la main quand tu es au plus bas", nous a dit Warren Barguil, chez lui, avant le départ du Tour.   

      

durée de la vidéo: 02 min 19
Warren Barguil avant le Tour de France 2021

 

 

Elie Gesbert : l'homme qui revient de loin

Il sera avec Warren Barguil le deuxième breton de la formation Arkéa/Samsic au départ du Tour, et il revient en forme.  A quelques jours du départ à Brest, Elie Gesbert, qui fêtera 26e son anniversaire le 1er juillet, vient de signer une 6e place au Tour d'Occitanie. Un soulagement après bien des déboires. 

 

© JM Seigner/FTV

 

En mai, le Briochin avait contracté la Covid et dû ralentir sa préparation. Un crève coeur tant son début de saison était porteur d'espoir, avec des 5e places au Tour de la Communauté de Valence en avril et au Tour de l'Algarve, où il a accessoirement empoché la dernière étape.

Son regain de forme et sa sélection pour le Tour sont une belle revanche pour celui qui avait connu une saison blanche en 2020, après une fracture de la rotule : "J'ai passé un an à regarder les copains à la télé, nous a-t-il dit avant le départ du Tour, il était temps que çà s'arrête !". Ce sera sa 4e participation.  

durée de la vidéo: 02 min 12
Elies Gesbert avant le Tour de France 2021

 

Cyril Gautier : un 10e tour, et toujours faim

A 33 ans, Cyril Gautier s'alignera pour la 10e fois sur le Tour. Et c'est un soulagement. Victime d'une chute lors du Critérium du Dauphiné Libéré début juin, le Costarmoricain a dû attendre le dernier moment pour savoir si l'état de son genou lui permettrait de prendre le départ à Brest.

© PHOTOPQR/LE TELEGRAMME/MAXPPP

Sur la route du Tour, il épaulera ses leaders de la formation bretonne B&B Hotels p/b KTM, Pierre Rolland et Bryan Coquard. Mais le coureur des "Men in Glaz", adepte des raids en solitaire, rêve aussi d'une victoire d'étape. Et si possible à la maison.

"Si j'arrive à sortir de Bretagne en ayant gagné une étape, indique-t-il sur le site de la Grande Boucle, "je pourrai mourir tranquille’’ comme disait Thierry Rolland ! Celle de Mûr-de-Bretagne, je connais très bien le secteur, c’est la plus proche de chez moi et cette montée représente beaucoup chez nous".

Champion d'Europe sur route espoir en 2008, Cyril Gautier a raflé quelques uns des plus beaux bouquets de sa carrière en Bretagne, surla Route Adélie en 2010 ou le Tour du Finistère en 2013.

Il a terminé chacune des 9 Grandes Boucles qu'il a disputées, avec parmi les souvenirs impérissables, la demande en mariage à sa compagne en 2017 : un petit bout de papier brandi devant la caméra lors de la dernière étape vers les Champs Elysées : "Caroline,veux tu m'épouser ? Je t'aime " 

durée de la vidéo: 00 min 41
Cyril Gautier : la demande en mariage sur le Tour

 

Franck Bonnamour : une première sur le Tour

Pour une première sélection sur le Tour de France, Franck Bonnamour va donc avoir le privilège de débuter à domicile. La deuxième étape entre Perros-Guirrec et Mûr de Bretagne passera sur ses routes d'entrainement, près de chez lui, à Lannion. 

© Alain JOCARD / AFP

L'ancien champion d'Europe juniors (2013) qui rêvait de participer à la Grande Boucle, avait quitté Arkéa-Samsic à l'automne pour rejoindre l'autre formation bretonne B&B Hotels p/b KTM, et avoir sa chance. Ses bonnes performances sur le Dauphiné Libéré (10e de la 5e étape) et Paris-Camembert (9e) ont validé son ticket.

Capable d'emmener ses leaders Bryan Coquard au sprint et Pierre Rolland en montagne, Franck Bonnamour sera avec Cyril Gautier le deuxième Breton de l'équipe B&B. De quoi faire la fierté de son père, ancien coureur professionnel lui aussi, mais qui n'avait jamais participé au Tour.  

 

Julien Simon : le doyen des bretons

© PHOTOPQR/OUEST FRANCE/MAXPPP

Il avait frôlé la prise du maillot jaune au départ du Tour 2013, en se retrouvant 2e du classement général, sur les routes de Corse, à une petite seconde de Jan Bakelants. Quelques jours plus tard, échappé solitaire, Julien Simon n'avait été repris qu'à quelques centaines de mètres de l'arrivée à Lyon. 

Huit ans plus tard, malgré une belle carrière (Tour du Finistère 2012/2019, Grand Prix de Plumelec 2012/2014, Coupe de France 2014 etc... ), le Lamballais rêve toujours d'une consécration avec une victoire d'étape sur le Tour : "Ce serait une reconnaissance. Gagner une étape, ça change une carrière et une apres-carrière, nous a-t-il confié avant le départ de Brest. Ce serait exceptionnel."  

A 35 ans, pour sa 8e grande Boucle, il sera le doyen des coureurs bretons.

durée de la vidéo: 02 min 34
Julien Simon avant le Tour de France 2021

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
cyclisme sport tour de france