Disparition inquiétante à Ploubazlanec : les recherches continuent, en vain

La gendarmerie des Côtes-d'Armor est toujours à la recherche de Benoît Lanio, âgé de 35 ans et disparu depuis le mercredi 20 janvier 2021. D'importants moyens ont été mobilisés. Ce samedi une brigade cynophile a mené de nouvelles recherches suite à la découverte d'un sweat-shirt.

Photo de 2017
Photo de 2017 © DR

Hélicoptère, moyens nautiques, chien de piste... d'importants moyens ont été déployés pour retrouver l’homme de 35 ans qui résidait au camping du Rohou, proche de la route de l’Arcouest sur la commune de Ploubazlanec.

Des battues organisées et un sweat-shirt retrouvé

Avec l'aide de sa famille et de proches, plusieurs battues ont silloné la pointe de l'Arcouest. Ce vendredi, un vêtement a pu être retrouvé sur un parking en direction des grèves, à quelques centaines de mètres du camping où domiciliait le trentenaire.

Selon le Lieutenant Roussel, commandant de la gendarmerie de Paimpol, un proche du jeune homme a confirmé que ce sweat-shirt était à lui.

Ce samedi les recherches ont donc repris avec l'aide de la brigade cynophile d’Angers, venue avec un chien Saint-Hubert. Selon le lieutenant Roussel, le flair de cet animal était le meilleur espoir de retrouver la trace du disparu, sur une piste de trois jours.

L’appel à témoin est toujours en cours

Les recherches sans succès ont été suspendues ce samedi en fin d'après-midi. La gendarmerie poursuit ses investigations et relance son appel à témoignage de vendredi

Le jeudi 21 janvier, des voisins avait été intrigués de découvrir la porte de son habitation ouverte, lumière restée allumée, et son chien, seul, à l'intérieur.

Mardi, l'intéressé est supposé avoir participé à une festivité. Il a été vu pour la dernière fois, mercredi matin à 10h45, chemin du Rohou.

Lieutenant Roussel, commandant de la gendarmerie de Paimpol

 

La brigade souligne que Benoît Lanio se déplacait à pied, sans téléphone portable, vêtu d’un pantalon treillis et d’une veste à capuche foncée.

Le jeune homme a les cheveux châtains courts. Il est porteur d’une petite barbe et il mesure 1,78 mètre. Il a deux signes distinctifs : un tatouage sur la main gauche et deux piercings sur la lèvre inférieure.

Toute personne pouvant apporter des éléments à l’enquête en cours est priée de contacter le 17 ou la gendarmerie de Paimpol au 02 96 20 80 17.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
disparition faits divers