Gilets jaunes : un manifestant condamné à quatre mois de prison avec sursis

Dans le cadre des mobilisations des Gilets jaunes, un homme a été jugé lundi 19 novembre à Saint-Brieuc. Il a été condamné à quatre mois de prison avec sursis et à une peine d'intérêt général. Deux autres personnes passeront à la barre en février et en avril 2019.

Le tribunal de Saint-Brieuc
Le tribunal de Saint-Brieuc © Presko, wikipedia.
Lundi 19 novembre, le tribunal de Saint-Brieuc a condamné un homme mobilisé pendant les blocages des Gilets jaunes.

Le week-end dernier, à Loudéac, l'homme a été reconnu coupable de violences envers un gendarme. Refusant d'être interpellé, il s'est rebellé violemment. Cependant, le caractère volontaire des violences n'a pas été retenu.

Le Gilet jaune a été condamné à quatre mois de prison avec sursis et à 140 heures de Travail d'intérêt général.

Deux personnes déférées

Deux autres personnes ont été déférées devant le tribunal de Saint-Brieuc.

Un homme soupçonné d'avoir lancé un pneu sur les forces de l'ordre à Langueux sera jugé en février et l'automobiliste qui a forcé un barrage à Loudéac et blessé un piéton, en avril 2019.

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
manifestation économie social
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter