• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Illumination de Noël : la magie de l'habit de lumière de l'abbaye de Bon Repos

Illuminations de l'abbaye de Bon Repos dans les Côtes d'Armor / © France 3 Bretagne - F. Leroy
Illuminations de l'abbaye de Bon Repos dans les Côtes d'Armor / © France 3 Bretagne - F. Leroy

Les illuminations de l'abbaye de Bon Repos en centre-Bretagne ont débuté le 23 décembre à la tombée de la nuit. Une atmosphère et une ambiance à découvrir jusqu'au 6 janvier. Cette mise en lumière s'accompagne d'une exposition photo, qui nous emmène dans les bois.

Par T.P.


Si chaque été, depuis 1987, l'abbaye de Bon repos est le théâtre d'un spectacle de son et lumière avec plusieurs centaines de bénévoles, pour Noël, l'édifice cistercien se voile de jeux de lumières pour offrir à ses visiteurs une nouvelle apparence.
Illuminations de l'abbaye de Bon Repos dans les Côtes d'Armor / © France 3 Bretagne - F. Leroy
Illuminations de l'abbaye de Bon Repos dans les Côtes d'Armor / © France 3 Bretagne - F. Leroy
 

Une expo photo dans les bois

Pour cette troisième édition de Noël à Bon-Repos, les installations plongent le spectateur au cœur de la forêt grâce à l’exposition photographique de Marion Cordonnier. Une série de clichés pris du côté de Guerlédan, du coucher du soleil jusqu'en pleine nuit. Une immersion de tous les sens au milieu des bois dans l'obscurité.
Exposition "Promenons-nous dans les bois" à l'abbaye de Bon Repos dans les Côtes d'Armor / © France 3 Bretagne - F. Leroy
Exposition "Promenons-nous dans les bois" à l'abbaye de Bon Repos dans les Côtes d'Armor / © France 3 Bretagne - F. Leroy


Jusqu'au 6 janvier, plusieurs animations (ateliers pour enfants, causerie, spectacle de marionnettes) vont rythmer ce spectacle de lumière, véritable balade hors du temps.

 

Abbaye de Bon repos, côté histoire

L'abbaye est située au bord du Blavet, à l’extrémité du lac. Cet édifice cistercien, a été fondée au 12ème siècle par Alain III de Rohan et sa femme Constance de Bretagne. Une légende serait à l'origine de sa construction : le comte de Rohan, se reposant dans la vallée après une chasse harassante, aurait rêvé de l'abbaye, comme le lieu de son repos éternel. D'où le nom de l'abbaye et la décision en 1184 de sa construction sur le lieu même de la rêverie.
L'abbaye a prospéré durant des siècles, et elle a connu un essor considérable au Moyen-âge, puis au XVIIIe siècle. Mais la Révolution française marque la fin de la prospérité. L'abbaye est abandonnée et c'est la fin de la vie monastique à Bon Repos. Elle sera vendue comme bien national, et achetée par un tisserand révolutionnaire, maire de Rostrenen, Julien Le Bris. Au cours du temps, les murs de Bon Repos, vont servir d'abris, de carrière de pierres pour les constructions alentours.
Après des décennies d'abandon, elle est à l'état de ruine, lorsque des habitants du cru décident de la relever. En 1986, ils crééent l'association des Compagnons de l'abbaye de Bon-Repos et entreprennent un long travail de restauration.

A lire aussi

Sur le même sujet

Interview d'Aymeric Lesné

Les + Lus