Loto du patrimoine. A Mûr-de-Bretagne, une aide de 80.000 pour la restauration de la chapelle Sainte-Suzanne

On l'appelle "la chapelle sixtine bretonne" à cause de sa superbe voute peinte. La chapelle Sainte-Suzanne de Mûr-de-Bretagne, dans les Côtes-d'Armor, sera en partie restaurée grâce à une aide de 80.000 euros du Loto du patrimoine. Les travaux vont débuter dès l'an prochain.

Entourée de chênes vieux de plus de 500 ans, immortalisée dans un tableau du peintre Jean-Baptiste Corot, la chapelle Sainte-Suzanne est réputée pour sa voute peinte qui représente cette martyre romaine, patronne des fiancées, et des scènes de la passion du Christ , dont une superbe représentation de l'Ankou, symbole de la mort en Bretagne.

Elle date du XVI siècle et fut construite sur sur les vestiges d’un petit château appartenant à la famille de Rohan.

80.000 euros d'aide de la Mission Bern 

Chaque année, le premier dimanche de juillet, un pardon est organisé sur place. Autant dire que les 2.600 habitants de Mûr-de-Bretagne tiennent à ce joyau classé monument historique.

Mais rénover ce type de bâtiment en péril tient toujours de la gageure. La chapelle Sainte-Suzanne vient de recevoir une aide de 80.000 euros pour être restaurée. Une aide non pas tombée du ciel mais provenant de la Mission Bern pour la sauvegarde du patrimoine.

Cette enveloppe financière va permettre de couvrir, à environ 80 %, le chantier de restauration important. 

Il y avait urgence car il y a des infiltrations d'eau. Il faut découvrir la charpente pour la mettre hors d'eau, elle risque d'être attaquée par des champignons. La voute lambrissée, elle, se dégrade. Le danger, c'est qu'elle s'effondre

Jean-Paul Maudire

Directeur Général des Services de Mûr-de-Bretagne

Au total, les travaux vont coûter 1,64 millions d'euros. Ils seront réalisés sous le contrôle la Direction régionale des affaires culturelles, avec plusieurs tranches concernant la rénovation de la charpente et de la couverture, de la maçonnerie intérieure et des rénovations des installations électriques. Enfin seront remis en état la voute lambrissée et son décor. 

Pour l'association de sauvegarde la Chapelle Sainte Suzanne, c'est bien sûr une très bonne nouvelle car malgré les collectes de dons et les animations, impossible de financer une telle opération. 

La dernière restauration concernait la voute qui a été repeinte en 1975. On a déjà postulé au Loto du patrimoine. C'est une très bonne nouvelle d'avoir été retenu. Seuls, nous ne pouvons financer que des projets moindres et sur des parties non classées "monuments historiques". Ainsi, avec un chantier d'insertion, le mur de l'enclos a été refait en 2021 et nous allons bientôt remettre en état les bannières de Sainte-Suzanne.

Nolwen Pinçon

Présidente Association de sauvegarde de la chapelle Sainte-Suzanne

La chapelle Sainte-Suzanne est classée aux monuments historiques depuis le 4 juin 1952. En octobre 1956, fut également classé le mobilier : le bas-relief, le maître-autel et son retable, les statues de Saint Suzanne, Saint Yves et Saint Roch, les retables des croisillons nord et sud.