• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Le maire de Plérin prête un terrain aux Gilets jaunes

Ronan Kerdraon a décidé d'offrir une solution de repli au Gilets jaunes. / © Marc-André Mouchère
Ronan Kerdraon a décidé d'offrir une solution de repli au Gilets jaunes. / © Marc-André Mouchère

Voilà une initiative qui ne manque pas d'originalité. Ronan Kerdraon, le maire socialiste de Plérin (Côtes d'Armor), a décidé de mettre à disposition un terrain communal pour les Gilets jaunes du secteur de Saint-Brieuc.

Par Raphaëlle BESANÇON.

Mardi 28 novembre, les Gilets jaunes du secteur de Saint-Brieuc ont reçu une aide inattendue : celle du maire de Plérin (Côtes d'Armor).

Ronan Kerdraon a en effet été contacté par un commerçant de Plérin, via le porte-parole des Gilets jaunes, Tristan Lozach. " Ils m'ont demandé une solution de repli dans le cas où ils se feraient expulser de leur point de rassemblement actuel, le rond-point de Brézillet ", résume l'élu.

Sans hésiter, le maire a décidé de mettre à leur disposition une plaine de jeu se situant près du centre commercial E.Leclerc.

Benoit Thibault et Marc-André Mouchère sont allés à sa rencontre :
Le maire de Plérin

"Aider la démocratie à s'exprimer"


" Je ne souscris pas à toutes les revendications des Gilets jaunes, se justifie Ronan Kerdraon. Mais j'en partage quelques-unes, notamment sur la fiscalité ou le niveau de vie. Je connais la souffrance de mes concitoyens, elle touche tout le monde, y compris les jeunes femmes et les retraités. Pour beaucoup, une augmentation du prix du carburant est dramatique ! "

Il poursuit : " Je ne vois pas pourquoi je ne faciliterai pas les choses pour aider la démocratie à s'exprimer dans un contexte serein."

Le maire a averti la préfecture de sa démarche et n'a pas eu de retour à l'heure actuelle.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Le maire de Plérin

Les + Lus