Marcel Dirou ou la découverte d'une œuvre dont personne ne soupçonnait la richesse

Publié le Mis à jour le
Écrit par Eric Nedjar .

Ancien professeur de lettres à Lamballe, décédé en 2009, Marcel Dirou laisse derrière lui une œuvre dont personne ne soupçonnait l'existence. Soit quelque 2 500 peintures et dessins acquis par le Briochin Hervé Le Roch qui pourraient bien constituer un véritable trésor.

Né à Carentec en 1942, Marcel Dirou a été professeur de lettres en Tunisie avant de rejoindre Lamballe où il enseigne au lycée Henri-Avril de 1975 à 2002. De lui, ses anciens élèves et collègues s’accordent à dire qu’il était apprécié dans son travail. Il restait toutefois un homme discret qui ne laissait rien entrevoir de sa vie privée.



Un secret bien gardé

Célibataire, solitaire, l’homme était insomniaque et tourmenté aussi, apprendra-t-on après son décès en 2009, en découvrant chez lui, à la surprise générale,  2500 tableaux et dessins, posés sur des chevalets, ou rangés les uns contre les autres à même le sol, appuyés contre les murs, que le peintre avait dû réaliser la nuit. Une œuvre composée principalement de portraits, souvent empreinte de tristesse.



Un incroyable trésor

Mise aux enchères en 2010 à la salle des ventes de Saint-Brieuc, Hervé Le Roch, conseiller en communication et amateur d’art, est aussitôt impressionné par la richesse à la fois quantitative et qualitative du travail de Marcel Dirou. Au fil des ventes, il réussit à en racheter la quasi-totalité, soit 2 400 œuvres sur les 2 500 découvertes. Des fusains, des encres de chine, des pastels, des peintures à l’huile réalisés tout au long d'une seconde et mystérieuse vie, dont Hervé Le Roch s'emploie désormais à reconstituer le fil.



L'histoire d'une découverte dont on ne mesure certainement pas encore toute la valeur...

Un reportage de J. Armand, M. Trégouët, G. Hamon / avec Yannick Pelletier, ancien collègue de Marcel Dirou - Hervé Le Roch animateur commercial

 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité