• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Marées vertes : Delphine Batho et Yannick Jadot, en déplacement sur une plage de Saint-Brieuc

Les parlementaires Delphine Batho et Yannick Jadot sur la plage du Valet à Saint-Brieuc / © Benoît Le Vaillant - France 3 Bretagne
Les parlementaires Delphine Batho et Yannick Jadot sur la plage du Valet à Saint-Brieuc / © Benoît Le Vaillant - France 3 Bretagne

Delphine Batho et Yannick Jadot étaient ce jeudi dans la baie de Saint-Brieuc, sur la plage du Valais, fermée à cause des échouages d'algues vertes. Un déplacement à l'invitation du collectif Halte aux marées vertes, pour l'ex-ministre de l'Environnement et le député européen.

 

Par Krystell Veillard


Deux personnalités politiques, Delphine Batho, députée (Génération écologie), ex-ministre de l'Environnement et Yannick Jadot, député européen (EELV), sont venus ce jeudi soutenir les victimes des algues vertes et des associations environnementales, dont le collectif Halte aux Marées Vertes dans la baie de Saint-Brieuc. Un collectif, qui espère désormais avec cette invitation, un soutien politique concret. Les deux politiques ont été accueillis sur la plage du Valais à Saint-Brieuc par près de deux cents  personnes, venues à la fois clamer leur colère face aux marées vertes et demander des solutions aux deux parlementaires.
 

"Arrêter de financer une agriculture qui pollue"


Les élus n'ont pu que constater la situation cet été et ce malgré les plans algues vertes successifs. La lutte contre les algues vertes "n'est pas du tout à la hauteur des enjeux", a ainsi estimé Yannick Jadot devant l'unique plage fermée à cause de cette pollution. Delphine Batho évoquant notamment "un tsunami", pendant que son homologue parlait "d'omerta" sur la question. En reconnaissant les efforts des agriculteurs, la députée a préféré pointer le gouvernement et "l'agro-business", Yannick Jadot déclarant pour sa part qu'il fallait "arrêter de financer une agriculture qui pollue".
 

La veuve du joggeur mort en 2016 accompagne les députés


Delphine Batho et Yannick Jadot étaient accompagnés par Rosy Auffray, veuve du joggeur mort sur une plage en 2016. Un moment d'émotion pour les personnes présentes. Elle a voulu découvrir l'ampleur de ces marées vertes cette année, et a notamment raconté le changement de paysage en 50 ans, sur cette plage où elle jouait enfant. Les députés ont salué le courage de Rosy, qui il y a quelques jours portait l'affaire du décès de son mari, devant la justice, afin que l'État prenne ses responsabilités, explique t-elle.

 

 
Delphine Batho et Yannick Jadot ont été accueillis par une centaine de personnes / © Benoît Le Vaillant - France 3 Bretagne
Delphine Batho et Yannick Jadot ont été accueillis par une centaine de personnes / © Benoît Le Vaillant - France 3 Bretagne
 

Refus d'une réunion de travail avec les agriculteurs


Delphine Batho et Yannick Jadot, prétextant un emploi du temps trop chargé, ont refusé de participer, sur cette même question des algues vertes, à une réunion de travail, à laquelle ils étaient conviés par des représentants de la Chambre d'Agriculture des Côtes d'Armor, Edwige Kerboriou, en charge du dossier algues vertes et Didier
Lucas, le président de la chambre. Des agriculteurs qui par le biais d'un communiqué rappellent travailler depuis deux décennies "aux côtés des collectivités et des services de l’État afin de faire évoluer leurs pratiques pour réduire leur impact sur les milieux". Ils estiment en outre que "La fonction de parlementaire français ou européen mérite de meilleurs combats que l’encouragement à disqualifier un type d’agriculture. Stigmatiser toujours un peu plus les agriculteurs, sans fondement, risque à termes de sacrifier la souveraineté alimentaire, les territoires et les emplois des générations à venir.
 

Le reportage à Saint-Brieuc (22) de Benoît Le Vaillant, Valérie Chopin et Alexis Guedès

Interviews : Delphine Batho, députée Europe Écologie Les Verts Yves-Marie Le Lay, président association"Sauvegarde du Trégor" Yannick Jadot, député européen Europe Écologie Les Verts

A lire aussi

Sur le même sujet

Rapport violence prison de Vezin juin 2019

Les + Lus