Naufrage mortel de “L'Enfant d'Arvor” : le patron écope d'un an de prison avec sursis

Le chalutier "L'enfant d'Arvor" avait sombré en juillet 2008 au large de Saint-Quay-Portrieux. Les deux membres d'équipage avaient été secourus / © PhotoPQR - Le Télégramme - C. Le Goff
Le chalutier "L'enfant d'Arvor" avait sombré en juillet 2008 au large de Saint-Quay-Portrieux. Les deux membres d'équipage avaient été secourus / © PhotoPQR - Le Télégramme - C. Le Goff

Le patron de "L'Enfant d'Arvor" a été condamné ce jeudi 7 à un an de prison avec sursis et 190 euros d'amende. En octobre 2016, son chalutier faisait naufrage au large de Bréhat, coûtant la vie à un matelot. Il a notamment été reconnu coupable d'homicide involontaire.

Par Jeanne Travers

L'affaire remonte au 12 octobre 2016. Le bateau "L'Enfant d'Arvor" faisait naufrage au large de l'île de Bréhat, dans les Côtes-d'Armor. Il pêchait alors dans une mer formée avec des vents de 20 à 30 noeuds. Le chalutier avait talonné avant de couler en quelques minutes.

Le patron pêcheur s'en était sorti indemne. Mais son matelot, un marin d'origine sénégalaise et âgé d'une quarantaine d'années, était décédé. Ce après avoir passé plus de 45 minutes dans une eau glaciale, accroché à une bouée couronne.

Homicide involontaire et non-port de protection


Ce jeudi 7 décembre, le tribunal correctionnel de Saint-Brieuc a rendu sa décision. Le patron de "L'Enfant d'Arvor" a été reconnu coupable d'homicide involontaire, d'emploi de travailleur sans formation à la sécurité et de non-port de protection contre la noyade. Il écope d'un an de prison avec sursis et d'une amende de 190 euros.

Au cours du procès, la question du respect des normes de sécurité a en effet longuement été étudiée. Lors de l'accident, les deux hommes avaient ôté leur brassière de sauvetage et leur ciré.

"Il ne faut pas se poser de question. Sur un bateau, dans une annexe, on doit porter en permanence un VFI (vêtement à flottabilité intégrée) gonflable. C'est tout petit, on ne le sent pas et ça sauve des vies", a souligné le procureur.

► Revoir l'annonce du naufrage du chalutier en images :
Naufrage mortel de "L'Enfant d'Arvor" : le rappel des faits
Retour sur l'annonce le 12 octobre 2016 du naufrage du chalutier "L'Enfant d'Armort" ayant causé la vie à un matelot. - France 3 Bretagne - Archives



A lire aussi

Sur le même sujet

Naufrage mortel de "L'Enfant d'Arvor" : le rappel des faits

Près de chez vous

Les + Lus