"Pas plus de 4.700 visiteurs par jour", l'île de Bréhat va limiter l'afflux de touristes cet été

L'île des Côtes-d'Armor va renouveler, durant la période la plus chargée de l'été, la limite qu'elle s'était fixée, en 2023, dans l'accueil des touristes. Le maire entend ainsi préserver les habitants et la nature des pics de fréquentation estivale.

Limiter l'arrivée de touristes à 4.700 nouveaux visiteurs par jour, quand la fréquentation sur certains jours du mois d'août grimpait à 6.000 : l'idée a fait son chemin à Bréhat. Comme en été 2023, le maire de l'île va prendre un arrêté pour fixer un seuil maximal de fréquentation pour la période du 22 juillet au 23 août 2024.

Durant un mois, entre 8h30 et 14h30, pas plus de 4.700 nouveaux visiteurs pourront, chaque jour, arpenter les sentiers côtiers de l'île, dont la superficie atteint à peine 3 km². 

À LIRE : Tourisme de masse : il y aura des quotas à Bréhat. Et ailleurs? 

Excursions à la journée

L’année dernière, lors de la mise en place de ce dispositif entre le 14 juillet et le 25 août, la barre de 4.700 nouveaux visiteurs a été atteinte uniquement sur trois journées d'août, selon le décompte de la municipalité de Bréhat.

La restriction a-t-elle réfréné les projets d'excursion de certains ? Ou est-ce la météo maussade qui a dissuadé les vacanciers d'entreprendre cette excursion ?  La jauge appliquée durant un mois ne comprend pas les résidents permanents, les résidents secondaires, ni les travailleurs saisonniers. Elle concerne essentiellement des touristes venant à la journée. 

"Éviter les souvenirs cauchemardesques" 

Pour le maire de Bréhat, "ce dispositif est indispensable". Olivier Carré se souvient de courriers reçus en mairie où des visiteurs relataient "la foule à l'embarquement des bateaux, nouveau bain de foule à l'arrivée au port, et pour finir, pas de place pour déjeuner en arrivant à Bréhat". Et de préciser : "on veut éviter les souvenirs cauchemardesques que certains ont eus par le passé, nous voulons offrir aux visiteurs une meilleure expérience". 

L'île est peuplée de 427 habitants à l'année et l'essentiel de ses logements (77%) sont des résidences secondaires. Elle vit notamment grâce aux touristes de passage qui achètent billets de bateaux, restauration et souvenirs.

Des craintes chez les compagnies maritimes 

Trois compagnies assurent les traversées depuis le port de l'Arcouest, au nord de Paimpol. Pendant la très haute saison touristique de l'été 2023, elles ont donc été soumises à une jauge maximale dans le nombre de personnes embarquées, mais l'une d'elles, sous contrat pour assurer la délégation de service public de transport, est plus favorablement lotie. 

Une plus petite société de transport, Sur Mer, s'est vue contrainte de limiter ses embarquements à 400 passagers par jour, de la mi-juillet à la mi-août, tandis que ses deux bateaux peuvent accueillir jusqu'à 800 passagers par jour, en période de forte activité.

Si le même quota s'applique à cette compagnie l'été prochain, "soit on devra fermer à 11h chaque jour pendant un mois, parce que le quota aura été atteint, soit je devrai mettre au chômage l'un de mes deux bateaux" affirme la propriétaire de l'entreprise qui assure des traversées vers Bréhat depuis 2014.

La Compagnie Les vedettes de Bréhat est quant à elle autorisée à embarquer jusqu'à plus de 4.000 passagers par jour durant la très haute saison. "Eux, ils sont très peu limités" constate le président du concurrent Sur Mer, André David. Et de préciser : "je trouve que la jauge globale de fréquentation de l'île est une bonne chose, mais il faudrait mieux répartir l'effort de restriction" entre les compagnies de transport.

Venir plutôt le week-end

Cette répartition est le fruit d'une négociation entre la commune, le Département (gestionnaire du port), et la Région (compétente pour le transport maritime de passagers). Elle sera connue début juin.

Quoi qu'il en soit, il est bien sûr toujours possible de venir à Bréhat durant la haute saison touristique :  il suffit de réserver son passage en bateau pour savoir s'il reste des places entre mi-juillet et mi-août.

Un conseil : préférez le week-end plutôt que la semaine, car les samedis et dimanches sont les journées les moins chargées en juillet et en août.