Saint-Brieuc : une femme morte depuis plus de deux ans découverte dans son appartement

Les policiers de Saint-Brieuc ont fait une macabre découverte mercredi dans un appartement du centre-ville. Dans son lit, depuis sûrement plus de deux ans, le corps d'une femme momifié. Son décès pourrait remonter au début du confinement.

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

C'est parce qu'elle ne payait plus ses charges et loyers depuis plus de deux ans que la police de Saint-Brieuc est intervenue, mercredi 19 janvier, dans le logement d'une femme âgée de 75 ans.

Aidés par les pompiers du SDIS 22 qui ont dû casser une fenêtre, les policiers ont découvert, en pénétrant dans son appartement du boulevard Clémenceau, un corps "momifié" allongé dans son lit.


Selon les enquêteurs, cette femme née en 1947 serait décédée depuis plus de deux ans, c'est à dire avant le premier confinement. Personne ne s'était jusqu'alors inquiété de son silence. 

Une enquête a été ouverte. Le corps a été transféré à Rennes et confié à la Police Judiciaire. Une autopsie va être réalisée pour vérifier l'identité de la personne et tenter de déterminer les circonstances de son décès.