• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Des stages de prévention routière à destination des seniors

Les stages abordent tous les aspects de la sécurité au volant. / © France 3 Bretagne
Les stages abordent tous les aspects de la sécurité au volant. / © France 3 Bretagne

La mortalité routière touche particulièrement les seniors. Si certains souhaitent que le permis de conduire soit retiré aux conducteurs trop âgés, l'heure est à la prévention pour ces automobilistes fragiles, par le biais de stages. 

Par Corentin Bélard

La mortalité routière repart à la hausse, contrairement à ce qu'espérait le gouvernement en instaurant le passage aux 80km/h. Selon Emmanuel Macron, cette hausse serait due "aux comportements inadmissibles dont les résultats sont immédiatement tangibles quand on voit les tout derniers chiffres." Il mentionne ici les destructions de radars fixes. La hausse n'épargne pas la Bretagne.

Cependant, la mortalité routière n'est pas seulement due à la vitesse. L'alcoolémie, le téléphone portable ou les mauvais comportements au volant sont tout autant de facteurs accidentogènes. Pour les conducteurs les plus âgés, la vitesse n'est que très rarement la cause des accidents mortels.

C'est pourquoi les séniors sont conviés à réaliser des stages de prévention adaptés à leurs types de conduite.
 

(Re)prendre confiance en soi

Dans les Côtes-d'Armor, ces stages sont proposés régulièrement. Dans un département où un tiers de la population a plus de 60 ans, la sensibilisation s'impose. Une sorte de piqûre de rappel pour des conducteurs qui ont passé le permis il y a plusieurs dizaines d'années.
Depuis, le Code de la route et l'épreuve du permis de conduire ont bien changé.
 

Les pièges pour les plus anciens des conducteurs, ce sont les nouveautés apportées au fur et à mesure au Code de la route. Premier des exemples : les ronds-points ou carrefours giratoires. Instaurés en 1984, "les seniors ne sont pas habitués," déclare Alain Girod du comité départemental prévention routière. Surtout que la France est bonne cliente, elle compte 30 000 ouvrages !

Des manœuvres paraissant simple deviennent beaucoup plus compliquées avec l'âge. Comme tourner à gauche sur une route bi-directionnelle : il faut mobiliser la vue, les réflexes, l'attention sur l'environnement du véhicule...

Dans l'ensemble, les stages ont du succès. Les participants viennent pour "apprendre les nouveaux panneaux," ou encore "se rassurer en mettant à jour ses connaissances" au volant. Les seniors (re)prennent confiance en eux, mais la "clef c'est la régularité" selon les organisateurs des stages.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les supporters au champagne à la gare de Rennes

Les + Lus