Sécurité routière en Bretagne : toujours trop de morts

Publié le Mis à jour le
Écrit par E.C et C.B

Le nombre de personnes tuées sur les routes reste élevé en Bretagne. En 2018, c'est le Morbihan qui connaît la plus forte hausse d'accidents mortels. 



Les chiffres de la sécurité routière pour 2018 en Bretagne s'affichent en hausse pour 2018, tout spécialement dans le Morbihan où l'année aura été particulièrement meurtrière avec 46 tués (pour 552 accidents recensés) contre 40 en 2017. 

 

Dans les Côtes-d'Armor, la préfecture dénombre 36 morts contre 35 en 2017. Seule l'Ille-et-Vilaine connaît une baisse avec 48 morts (dans 45 accidents) contre 54 en 2017. 

 
 

Dans le Finistère



Le Finistère connaît une hausse de 2 % du nombre de tués par rapport à 2017 (49 contre 48). 43 accidents mortels de la circulation ont eu lieu dans ce département entraînant ces 49 décès. L'année 2018 a été particulièrement marquée par cinq accidents multivictimes ayant entraîné le décès de 11 personnes. Sur les 49 personnes décédées,

19 personnes (39 %) sont des victimes non-responsables de l'accident.


 


Par rapport à 2017, la situation montre une tendance à la baisse des accidents corporels et des blessés, avec notamment une diminution de 16 % des blessés hospitalisés. 



Parmi les causes des accidents, l'alcool arrive en premier. Les conduites addictives sont présentes dans 47 % des accidents mortels et chez 45 % des tués, avec un taux moyen d'alcoolémie de 2,09 gr/l de sang indique la préfecture. L’âge moyen des conducteurs impliqués dans les accidents mortels avec alcool est de 38 ans. La vitesse concerne elle 22 % des tués en 2018.

 


 
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité