Un studio à la mode “Harcourt” pour photographier vos animaux comme des stars

Morgane se fait assister des propriétaires de ses modèles pour une photo naturelle / © Catherine Bazille France3 Bretagne
Morgane se fait assister des propriétaires de ses modèles pour une photo naturelle / © Catherine Bazille France3 Bretagne

Un studio photo itinérant dédié aux animaux. C'est le "Studio-BasseCour" créé par une photographe des Côtes d'Armor. Clin d'oeil au célèbre studio Harcourt qui magnifie les vedettes en noir et blanc. Un travail minutieux qui dure depuis 9 ans.

Par Catherine Jauneau

Installée à Quintin dans les Côtes-d'Armor, Morgane Urvoy s'est spécialisée dans la photographie animalière. Mais par n'importe laquelle. Comme elle trouve que nos compagnons à quatre pattes ont du chien, pas question de les immortaliser dans des pauses mièvres.
Les animaux domestiques , contrairement aux animaux sauvages sont moins souvent mis en valeur selon elle.

Pour les magnifier, elle travail sur fond noir, uniquement en lumière naturelle et dans l'environnement de ses sujets pour ne pas les déstabiliser. Le portrait sera tiré sur papier glacé pour le plus grand plaisir des propriétaires, qui jouent les assitants le temps du shooting.

Ce jour-là, à la ferme de Min Guen sur la commune de Saint-Fiacre , l'âne IRIS, qui d'habitude intervient dans des maisons de retraite pour redonner le goût de la parole aux personnes âgées, va vivre une première. Le voila attiré par un peu de foin pour faire face à l'objectif.

Morgane est prête : "Plus l'animal bouge, plus  j'ai de chance de faire des photos différentes pour réveler la personnalité de l'animal!"

Un couple de chinchillas et leurs petits vont aussi avoir leur moment de gloire sous le regard de leur maîtresse.

"J'aime le travail de Morgane et sa façon de communiquer avec l'animal pour l'attirer vers l'objectif. Son travail pour approfondir les expressions qu'elle perçoit."

De cette galerie de portraits, Morgane Urvoy a composé plusieurs livres.

Une collection consacrée aux animaux familiers et à beaucoup d'autres bêtes plus insolites.
 

Sur le même sujet

La Lorientaise 2019 : l'échauffement avant le départ

Les + Lus