Un appel lancé à Thomas Pesquet pour retrouver Guirec Soudée, en pleine traversée de l’Atlantique à la rame

Le navigateur breton Guirec Soudée rame à bord de son canot dans l’Atlantique Nord pour rallier la Bretagne. Sans nouvelle de sa position depuis le 29 juillet, son équipe à terre appelle l’astronaute Thomas Pesquet à la rescousse.

"Allô Thomas Pesquet ? On en a marre d’attendre des nouvelles de notre papa. Si vous voyez un petit point rose avec un drapeau breton, c’est lui !" C’est le message insolite signé Monique et Bosco, fidèles compagnons poule et chien de Guirec Soudée, qui tourne sur les réseaux sociaux depuis quelques jours. 

Le navigateur originaire de Plougrescant (Côtes-d’Armor) a pris la mer le 15 juin dernier depuis les États-Unis pour rejoindre la Bretagne à la rame. Début juillet, il a traversé une tempête ayant détruit ses moyens de communication électronique. Il peut seulement communiquer par VHF avec les cargos qu’il croise. Son dernier contact remonte au 29 juillet, mais depuis, silence radio.

Une aiguille dans une botte de foin

Alors, pour essayer de le repérer, qui de mieux que l’astronaute Thomas Pesquet depuis l’espace ? "C’est une idée un peu loufoque qu’on a eue", raconte Alice Claeyssens, membre de son équipe, qui parle du bateau de Guirec comme d’une "aiguille dans une botte de foin à la surface de la Terre". Avant de poursuivre : "La station spatiale passe au-dessus de la zone que parcourt Guirec et Thomas Pesquet arrive à transmettre des photos assez détaillées de la surface de la terre… alors pourquoi pas ?"

L’équipe du navigateur breton avait jusque-là réussi à obtenir la position exacte du canot via satellite. "Sa balise de détresse n’a pas été déclenchée, ce qui veut dire qu’il ne se sent pas en danger", détaille Alice Claeyssens.

 

Guirec est un dur à cuire. Il ne voudrait surtout pas qu’on déploie de moyens pour aller le récupérer. Mais il y a plein de questionnements, on est en droit de s’inquiéter !

Alice Claeyssens, membre de l'équipe à terre de Guirec Soudée

Selon les estimations de son équipe, Guirec Soudée devrait se situer à 250 mile nautiques au nord, nord-est de Florès (île des Açores, archipel du Portugal). Il ne reste plus qu'à Thomas Pesquet de confirmer cette approximation...

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
aventure exploit société insolite nature