Coupe de France : le chaudron (vert) avant le Stade de France pour les Rouge et Noir ?

Jour de match au stade Geoffroy Guichard. / © Philippe Vacher/Maxppp
Jour de match au stade Geoffroy Guichard. / © Philippe Vacher/Maxppp

Ce jeudi 5 mars, Saint-Etienne accueille Rennes en demi-finale de la Coupe de France. Un déplacement qui en cas de victoire ouvrirait une nouvelle fois les portes du Stade de France aux Rouge et Noir… Difficile de ne pas y penser.  
 

Par Eric Nedjar

À Rennes, tout le monde en rêve… Le retour des Rouge et Noir au Stade de France. Mais pour cela, il reste encore une marche à franchir, dans le chaudron Stéphanois, ce jeudi en demi-finale de Coupe de France. 

Sur le papier, les joueurs de Julien Stéphan, partent favoris. Sur la troisième marche du podium en ligue 1, le Stade Rennais aura face à elle une équipe (16e) qui lutte pour le maintien. La dernière confrontation des deux clubs même, en décembre dernier s’est soldée par une victoire rennaise, et pourtant, pour Julien Stéphan, la prudence reste de mise. "Ils jouent leur saison là-dessus, la pression est très forte pour eux, mais ils ont l'avantage de jouer chez eux, devant leur public", prévient l’entraîneur. 

Et son gardien Edouard Mendy, de confirmer : "Tous les clubs sont concentrés dessus, que ce soit les amateurs, les semi-pros et les professionnels. Tout le monde la joue à fond parce que (...) tout est possible. C'est une coupe qui fait rêver et pouvoir espérer jouer une finale, c'est vraiment quelque chose de beau".
 

Il n’empêche, une deuxième finale de coupe de France, un an à peine après la victoire arrachée aux tirs au but contre le PSG, cela serait du jamais-vu dans l’histoire du club.  Et ça, les Rennais ne le perdent pas de vue. "On a une envie folle de retourner au Stade de France et surtout de permettre à tout le peuple rennais d'y retourner", concède Julien Stephan qui veut garder la tête froide. "C’est une histoire différente, l’année dernière, c’était l’année dernière avec un groupe et avec une histoire. Cette année, c’est une autre histoire, avec un autre groupe. Faudra aller faire un grand match et une grande performance là-bas pour continuer notre aventure en Coupe de France"

Les Rouge et Noir pourront pour cela compter sur le soutien de 400 supporters bretons. Le maximum autorisé par la Préfecture de la Loire. En espérant que d’ici là, le coronavirus ne s’invite pas lui aussi.  
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus