Covid-19 : pourquoi est-ce si compliqué de prendre rendez-vous pour se faire vacciner avec Pfizer ? #OnVousRépond

Publié le Mis à jour le
Écrit par Hélène Pédech

Alors que la campagne de rappel vaccinal bat son plein pour tous les adultes, vous êtes nombreux à nous demander pourquoi les délais sont si longs pour se faire vacciner avec Pfizer, en Bretagne comme partout en France. Les vaccins sont-ils interchangeables ? Lequel privilégier ? Peut-on choisir ?

"Nous sommes vaccinés avec deux doses de Pfizer et on nous propose une troisième dose de Moderna. Est-ce compatible?", nous demande Michel.

Depuis le 27 novembre 2021, tous les adultes sont invités à recevoir une dose de rappel du vaccin contre la Covid-19.
Pour la primo-vaccination, c’est-à-dire les deux premières doses, quatre produits étaient administrés: Janssen (une seule dose), AstraZeneca, Pfizer/BioNTech et Moderna.

Pour cette campagne de rappel, seuls les deux vaccins à ARN messager, Pfizer/BioNTech et Moderna, sont proposés. Lequel choisir ? Et d'ailleurs, peut-on vraiment choisir ? 


Pfizer pour les moins de 30 ans

Pour les patients de moins de 30 ans, le vaccin Pfizer est privilégié. Pour les personnes, de plus de trente ans, qui veulent néanmoins se faire vacciner avec Pfizer, il faudra s'armer de patience. A Rennes, aucun rendez-vous n'est possible avant 2022. 

"Pour les plus de 30 ans malgré un rendez-vous Pfizer, il n’est plus possible de choisir, et Moderna est imposé", s'étonne Pierre.

En effet, début décembre, la France disposait de beaucoup plus de doses de Moderna (20 millions) que de Pfizer (6 millions). Depuis le début de la campagne de vaccination, le vaccin Pfizer est préféré par les Français et des stocks de Moderna se sont accumulés. Le vaccin Pfizer est un peu plus ancien que Moderna.


Moderna pour les plus de 30 ans...

En outre, un flacon de Pfizer contient sept doses administrables, alors que ceux de Moderna en contiennent entre 20 et 24. Très utilisé dans les centres de vaccination, vous avez donc plus de chances de vous faire vacciner avec le produit du laboratoire Moderna. 

Pfizer sera plus facilement administré chez un médecin, une infirmière, une sage-femme ou même en pharmacie. 

De rares cas de myocardites

Enfin, de rares myocardites (81 cas recensés aux Etats-Unis, selon la HAS) ont été observées chez des patients de moins de 30 ans ayant reçu le vaccin Moderna, particulièrement chez les jeunes hommes. "C’est pourquoi, dans l’attente de données complémentaires sur le risque de myocardites (...), la HAS recommande, pour la population âgée de moins de 30 ans et dès lors qu’il est disponible, le recours au vaccin Comirnaty [NDLR: Pfizer/BioNTech] qu’il s’agisse du schéma de primovaccination ou du rappel. A l’inverse, la HAS recommande que le vaccin Spikevax [NDLR: Moderna], dont l’efficacité vaccinale paraît un peu meilleure, puisse être utilisé en primovaccination et pour l’administration d’une dose de rappel en demi-dose chez les sujets âgés de 30 ans et plus", peut-on lire dans une recommandation de la Haute Autorité de Santé datant du 5 novembre 2021.

"Compte-tenu des similitudes entre ces deux vaccins, le choix entre les deux spécialités repose pour le moment uniquement sur la disponibilité des doses et sur les contraintes logistiques", expose de son côté le Conseil d’Orientation de la Stratégie Vaccinale.


Le contenu de la seringue

Concrètement, la formule de Moderna est deux fois plus concentrée que celle de Pfizer. C'est pour cette raison que le rappel de Moderna ne contient qu'une demi-dose.


Plus d'effets secondaires avec Moderna ?

"Mes parents, respectivement âgés de 81 et 76 ans, ont refusé la 3ème dose avec Moderna (ils sont doublement vaccinés avec Pfizer). Alors où est l'objectif du gouvernement avec cette troisième dose?, nous demande encore un lecteur. Pour voir leurs petits-enfants on va contraindre les retraités à se faire vacciner avec un produit dont on sait qu'il provoque des thromboses (les personnes plus âgées souffrent de ce genre d'affection plus que les autres groupes de la population)."

La thrombose est un caillot sanguin qui se forme dans une veine ou dans une artère. Il est vrai que quelques cas de thrombose, parfois mortelles, sont apparus, ces derniers mois, sur des personnes ayant été vaccinées contre la Covid-19. Mais seuls les produits Astrazeneca, et, dans une moindre mesure, Janssen, étaient impliqués. Cela a d'ailleurs amené des pays européens, dont la France, à revoir les conditions de prescription du vaccin Astrazeneca suite à un communiqué de l’Agence européenne du médicament qui reconnaissait un lien entre le vaccin et la thrombose. 

Concernant l'usage de Moderna, la HAS ne relève aucun effet secondaire grave en lien direct avec le vaccin en dose de rappel. "À la date limite du 16 août 2021, cinq événements indésirables graves ont été signalés chez quatre participants avec un délai d'apparition de plus de 30 jours après la dose de rappel (rupture de tendon, avortement spontané, thrombose veineuse profonde/embolie pulmonaire, péricardite). Aucun de ces événements indésirables graves n'a été considéré comme probablement lié au vaccin, car le moment où ils se sont produits par rapport à la vaccination ne laissait pas supposer une relation de cause à effet (...)" , assure la Haute Autorité de Santé. 


Quand se faire vacciner ?

A partir du 15 janvier [NDLR : 15 décembre pour les plus de 65 ans et ceux vaccinés au Janssen], tous les adultes qui ont reçu leur dernière injection par Pfizer, Moderna et AstraZeneca il y a plus de sept mois n'auront plus de pass sanitaire explique-t-on sur le site service-public.fr.

Depuis le 27 novembre 2021, la 3ème dose de rappel (ou 2ème dose si elles ont eu le covid) est recommandée à toutes les personnes de 18 ans et plus :

  •  ayant été primo-vaccinées par Pfizer, Moderna et AstraZeneca, à partir du 6 mois après la dernière injection ;
  • ayant été primo-vaccinées par Janssen, à partir de la 5ème semaine après l'injection unique.

Pour ceux qui ont été infectés, la règle est simple : une infection = une injection. Si vous avez été infecté il y a plus de 5 mois et que vous avez eu votre dernière injection, faites-vous vacciner avec le rappel. 

La prise de rendez-vous est possible sur Doctolib, Maiia, Keldoc, Vite ma Dose

Les personnes de 65 ans et plus peuvent se faire vacciner sans rendez-vous dans n'importe quel centre de vaccination.