Cyclisme : à 84 ans, Michel Le Crom a parcouru près d'un million de kilomètres. Il espère traverser les Pyrénées en juin 2022.

Publié le
Écrit par Catherine Bazille .

Il a le goût des longues distances et des paysages escarpés. Michel Le Crom vit sa passion du vélo avec assiduité depuis plus de quarante ans. Rencontre avec un "cinglé", un "fêlé" ? Un dingue de cyclisme.

Chez lui, à Guidel, toutes ses échappées à vélo sont notées sur des calendriers cartonnés. Les étapes, les distances parcourues. Son année record : 1999. Cette année-là, il a pédalé 35 037 kilomètres.

Michel Le Crom adore rouler à bicyclette. Sous la pluie ou le soleil, sa passion du cyclisme l’a conduit sur toutes les routes de France. Depuis plus de quarante ans, il parcourt en moyenne 500 km chaque semaine.

En hiver, l’amateur chevronné ralentit la cadence de ses entraînements. Il s’adapte à la longueur des jours. L’été, aucun frein à son appétit insatiable de voyages cyclistes au long cours. L’air de rien, il reconnaît avoir parcouru les 9 diagonales du cyclotourisme de France. De Brest à Strasbourg, de Lille à Perpignan, de Menton à Brest, il a sillonné le pays en toute discrétion.  

Michel aime les itinéraires vallonnés voire escarpés. Il ne s’en lasse pas, bien au contraire.

Ca met l'organisme à rude épreuve, ça le sollicite vraiment pour arriver au terme de l'étape. Il y a des passages difficiles. On se dit "Je l'ai fait encore une fois!"

Michel Le Crom

 Il apprécie par dessus tout les routes de montagne qui le "subjuguent" complètement. "On se rend compte de la difficulté extraordinaire de grimper un col. On se sent vraiment tout petit, ridicule à côté de ces masses-là, nous on roule à une allure pitoyable. On prend une leçon d’humilité" explique-t-il.

Une collection de cols

Parmi l’incroyable collection de cols grimpés par Michel Le Crom, c’est le Mont Ventoux qui lui a laissé les sensations les plus fortes. Le géant de Provence se gagne par trois voies : Bédouin, Sault ou Malaucène. Lorsque l’on effectue les trois ascensions dans la même journée on appartient à la Confrérie des Cinglés du Ventou. "Je peux vous dire que je suis quatre fois cinglé du Ventoux" raconte Michel.  

Cet amoureux des longues distances a couru dix fois le Paris-Brest-Paris. Un périple amateur de 1250 kilomètres à réaliser en un temps maximum choisi dès le départ. Aventure, mythe, expédition ? Qualifiée de « jeux olympiques du cyclotourisme », l’épreuve a lieu tous les quatre ans.

La dernière fois, Michel Le Crom a opté pour le délai de 90 heures, presque une promenade de santé pour ce champion qui s’ignore.

Cette randonnée cycliste au long cours exige une endurance et une expérience hors normes. Il faut savoir économiser son énergie, s’alimenter, s’hydrater aux bons moments. Et surtout prévenir l’endormissement en se ménageant des pauses.

Cyclo tout risques

Michel se souvient d’une chute au retour de Brest entre Landerneau et Carhaix. Une somnolence irrésistible le conduit alors dans le fossé. Reparti immédiatement sur son vélo, malgré la douleur, il termine le parcours jusqu’à Paris. Après examen, le médecin lui annonce une triple fracture de la clavicule. Michel a roulé 500 km depuis sa chute. "Evidemment je n’arrivais pas à me mettre en danseuse" concède-t-il.

En 1995, c’était mon meilleur temps. J’ai mis 69 heures. A l’époque j’avais 57 ans

Michel Le Crom

Quand les autres coureurs rentrent chez eux, exténués après cette épreuve de force, lui enfourche son vélo pour rentrer en Bretagne. Le lendemain ou le surlendemain. Il est comme ça Michel Le Crom.  

Aujourd’hui, avec près d’un million de kilomètres dans les mollets, le passionné de vélo avoue des ambitions « plus limitées ».

Il espère participer modestement à la Cyclomontagnarde Luchon-Bayonne en juin 2022. Une traversée des Pyrénées de 326 kilomètres ponctuée de plusieurs cols légendaires. Le col du Tourmalet à 2114 mètres d’altitude ? « Un régal » rigole Michel Le Crom.

L’infatigable cycliste qui vient de fêter ses 84 ans printemps rêve de courir une dernière fois le fameux Paris-Brest-Paris. Un sommet de plus à son impressionnant palmarès. Le Graal ! Ce serait son onzième.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité