Cyclisme : Ange Roussel, le “sorcier de Remungol” s'en est allé

Ange Roussel en janvier 1994, à Sablé-sur-Sarthe / © France 3 Bretagne
Ange Roussel en janvier 1994, à Sablé-sur-Sarthe / © France 3 Bretagne

Il était surnommé "le sorcier de Remungol", Ange Roussel, grand nom du cyclisme breton et français, en tant que conseiller technique, est décédé accidentellement ce mercredi 17 janvier, à l'âge de 84 ans.

Par Krystell Veillard

Le Morbihannais, originaire de Remungol, à côté de Locminé avait commencé par une carrière de coureur, licencié à Pontivy, avant de briller dans sa fonction de directeur technique en Bretagne d'abord puis sur le plan national dans un second temps.




Il devient réellement "le sorcier de Remungol", après une formation au début des années 60 à l’Insep, quand il est Conseiller Technique Régional du comité de Bretagne. Un poste qu'il occupe durant quelque 30 ans, et qui l'amènera à découvrir et placer sur le devant de la scène cycliste de nombreux coureurs. Ange Roussel se voit confier ensuite le même poste au niveau national, avec la responsabilité de l’équipe de France amateurs et le poste d’entraîneur national de l’équipe de France juniors, une période où il prend notamment sous sa coupe les Bernard Hinault ou Laurent Fignon.


Ange Roussel, père de Bruno et Alex Roussel, deux personnalités du monde du cyclisme, étais toujours licencié à Pontivy, dans son club d'origine le  VC Pontivyen, où il s'occupait encore récemment de jeunes coureurs. Ce passionné de vélo, assistait le week-end dernier au championnat de France de cyclo-cross de Quelneuc.
 

Sur le même sujet

Un procès pour essayer d'éclairer la mort de Clément Méric

Les + Lus