Défaut d'approvisionnement : l'usine PSA La Janais de Rennes de nouveau à l'arrêt

Une rupture dans l'approvisionnement des boîtiers BSI (boîtiers de servitude intelligents) entraîne une mise à l'arrêt de la chaîne de production de la 5008 et de la C5 Aircross.

PSA Rennes produisait 150 000 véhicules en 2019 : des Citroën C5 Aircross et des Peugeot 5008
PSA Rennes produisait 150 000 véhicules en 2019 : des Citroën C5 Aircross et des Peugeot 5008 © Marc-André Mouchère /France 3 Bretagne

À partir de lundi 13h, les salariés de la chaîne de production sont tenus de rester chez eux. Lors d'un Comité social et économique extraordinaire qui s'est tenu ce jeudi après-midi, la direction de PSA a annoncé la mise à l'arrêt de la chaîne de production pendant près d'une semaine.

 

Rupture dans l'approvisionnement des BSI

La rumeur enflait déjà depuis quelques temps, la direction vient donc de confirmer les craintes des salariés. L'entreprise manque de BSI, le boîtier de servitude intelligent, l'ordinateur de bord des véhicules, et ne peut donc plus fabriquer ses voitures. La chaîne de production est donc stoppée.

Les équipes de production concernées ne subiront pas de perte de salaire grâce à un système de compensation des heures de travail. En revanche les salariés de la recherche et développement ou ceux des équipes d'appui sont mis en activité partielle pendant deux jours. Ils perdront tout de même une partie de leur salaire.

 

Des craintes pour l'avenir

Le site breton avait jusque là était relativement épargné contrairement à d'autres sites comme celui de Sochaux qui a connu plusieurs coupures en raison de la pénurie de BSI.

Laurent Valy, secrétaire CFDT du Comité social et économique (CSE) ne cache pas son inquiétude "Nous ne sommes qu'en avril et déjà on nous annonce une semaine d'arrêt. On craint que ça dure." Les syndicats restent donc vigilants et envisagent de demander l'ouverture d'une négociation sur l'activité partielle de longue durée, d'autant qu'une pénurie de puces électroniques avait déjà mis la chaîne à l'arrêt le mois dernier.
 


Entre la 5008 et la Citroën C5 Aircross, ce sont 399 véhicules qui devaient être produits chaque jour sur le site de La Janais.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
économie psa la janais entreprises psa automobile confinement santé société covid-19