• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Des dégâts importants en Bretagne après les coups de vents, les secours mobilisés

© Christos Tsoumplekas
© Christos Tsoumplekas

Du lundi 29 juillet au mardi 20 juillet au matin, la Bretagne a essuyé des vents violents, notamment sur les côtes. Les sapeurs-pompiers bretons ont été fortement mobilisés sur de nombreuses interventions. Le trafic SNCF a aussi été perturbé.

Par C.B.

Nuit agitée en Bretagne, tant au niveau météorologique que pour les sapeurs-pompiers et sauveteurs en mer. Arbres renversés, lignes coupées, sorties en mer : de nombreuses interventions ont été recensées dans la région.
 

Record de vent battu

Une rafale de vent de 89 km/h a été enregistré à Brest-Guipavas. C'est un record pour un mois de juillet : le dernier datait de 2008. 

Dans le Morbihan, les pompiers sont sortis 19 fois, pour la plupart à cause d'arbres renversés. Ces derniers ont fortement perturbé le réseau ferré. Notamment entre les gares de Lorient et Quimper : un incident de caténaire a bloqué le trafic. Beaucoup de monde en gare ce matin attendant sa reprise.
 
Les passagers prennent leur mal en patience en gare de Quimper ce mardi matin / © Florence Malésieux
Les passagers prennent leur mal en patience en gare de Quimper ce mardi matin / © Florence Malésieux

Dans le Finistère, département le plus touché, les sapeurs-pompiers ont réalisé 80 interventions. Du même ordre en majorité : arbres renversés. Le plus spectaculaire s'est produit à Landerneau. Un cèdre centenaire n'a pas survécu à cette tempête, il s'est renversé sur les voitures garées sur un parking devant l'église. Heureusement, pas de blessés, seuls des dégâts matériels.
 

Enedis accuse de nombreux foyers privés d'électricités. Environ 1.500 dans toute la région, surtout dans le Finistère. Plus d'une centaine d'agents sont dépêchés pour remettre en marche le réseau.

Les Côtes-d'Armor, le Morbihan et le Finistère restent en alerte orange (vents violents) jusqu'à 16 heures ce mardi. L'Ille-et-Vilaine est menacée par des orages en début de soirée.
 

Sur le même sujet

Jacline Mouraud explique sa présence à l'université d'été du MEDEF

Les + Lus