Drapeaux tricolores : les commandes affluent chez le fabricant breton

Le 26 novembre les Français invités à pavoiser leurs maisons en hommage aux victimes du 13 novembre 2015 / © AFP - Patrick Herzog
Le 26 novembre les Français invités à pavoiser leurs maisons en hommage aux victimes du 13 novembre 2015 / © AFP - Patrick Herzog

Deux semaines après les attentats de Paris, le président de la République à invité chaque Français à "pavoiser son habitation en signe d'hommage aux victimes du 13 novembre".
Seuls 6 entreprises produisent des drapeaux en France, l'unique fabricant en Bretagne voit ses commandes grimper en flèche.

Par Marc-André Mouchère

l'Atelier Le mée, fabrique des drapeaux depuis 1956 à Saint-Grégoire près de Rennes.
D'habitude le gros de sa production ce sont surtout des drapeaux publicitaires. Mais aujourd'hui, la demande de drapeaux tricolores explose. D'ordinaire les commandes sont de 1000 drapeaux bleu-blanc-rouge par an mais cette semaine déjà 4000 pièces ont été vendues.

Regain de patriotisme

Depuis le début de l'après midi, les clients affluent directement à l'entreprise. D'ordinaire, l'entreprise ne fait pas boutique dans ses locaux de fabrication. Les ventes se font dans son réseau de distributeurs et via son site Internet Eurodrapeau.com, mais depuis l'appel de François hollande c'est particulier : les clients affluent directement à l'accueil de l'atelier de fabrication. Vincent de Lambert qui dirige l'Atelier Le Mée se fait un honneur de répondre ainsi à ce regain de patriotisme.

Production à plein régime

Depuis  les attentats du 13 novembre, l'entreprise vit en bleu-blanc-rouge, la graphiste a  repris ce logo qui circule sur la toile: il fusionne le sigle Peace and Love de 1958 contre une possible guerre nucléaire, et une évocation crayonnée de la Tour Eiffel.
D'habitude, les commandes pour les drapeaux tricolores sont liées aux grands événements sportifs, aux élections présidentielles... Parfois de riches drapeaux brodés sont fabriqués pour des régiments ou des association d'anciens combattants.

Un symbole partagé en hommage aux victimes des attentats

Deux semaines après les attentats à Paris, le drapeau français est redevenu le symbole républicain le plus partagé par les citoyens. Et pas seulement sur les réseaux sociaux numériques puisque des Français sur tout le territoire et partout dans le monde l'arbore sans autre raison que de se montrer solidaires et patriotes.

Vendredi matin, lors de  la cérémonie aux invalides , l'hommage aux victimes des attentats sera ainsi partagé partout en France sur les façades des maisons.
l'atelier Le Mée unique fabricant de drapeaux français tricolores en Bretagne à Saint-Grégoire 2015 11 25
Récit : Catherine Carlier, image : Thierry Bréhier intervenants : Roger et Michèle Guillard : clients / Marie Cyrielle Le Bourhis : Graphiste / Vincent de Lambert dirigeant de l'Atelier Le Mée / Mathilde Jégo chargée marcketing et cliente-entreprise


Sur le même sujet

Les + Lus