Eaux de baignade en Bretagne : une qualité en amélioration constante

Les eaux de baignade sous haute surveillance. / © Cyril Frionnet / Maxppp
Les eaux de baignade sous haute surveillance. / © Cyril Frionnet / Maxppp

Avec 98,1 % des sites respectant les exigences sanitaires exigées par l’Europe, les eaux de baignades bretonnes demeurent en 2017, de très bonne qualité. C’est le résultat d’une enquête de surveillance menée chaque année sur près de 600 zones de baignade de la région. 

Par Eric Nedjar

Le contrôle de la qualité des eaux de baignade est une obligation au sein de la Communauté européenne depuis 1976. En France, ce sont les Agences régionales de santé qui sont chargées de les réaliser sur l’ensemble des sites de baignades en mer ou en eau douce. Là, où la baignade ne fait pas l'objet de mesure d'interdiction permanente et où la fréquentation est importante. 

Ainsi, l’ARS Bretagne assure chaque année la surveillance sanitaire de 566 sites recensés sur le littoral et les plans d’eaux intérieurs de la région. Selon elle, ces dernières années, la qualité des eaux de baignade n’a cessé de s’améliorer et suit la tendance observée au niveau national. 

Au cours de la saison 2017, 124 épisodes de contamination microbiologiques ont été identifiés par l’ARS Bretagne, soit 2% des échantillons relevés, pour la quasi-totalité sur des sites de baignades en mer répartis sur 61 communes. 11 sites, là aussi exclusivement sur des eaux de mer, demeurent classés en qualité insuffisante et font l’objet de programmes d’actions visant la résorption des sources de contamination.  

En cas d’épisode de contamination (échantillons de mauvaise qualité), c’est l’ARS Bretagne, avec les collectivités qui évaluent le risque sanitaire pour la population et déterminent les mesures à mettre en œuvre, en particulier l’opportunité d’interdire temporairement la baignade. Des mesures préventives peuvent être prises par les mairies comme cela a été le cas, le 7 juillet dernier, par la commune de Moëlan-sur-Mer, lors de l'épisode des nappes d'eau colorées orangées-rouges

L’ensemble des résultats des analyses de l’ARS sont affichés, à l’initiative des maires, à proximité des plages. Ils peuvent également être consultés sur le site du ministère chargé de la santé dédié aux eaux de baignade. 

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Xavier Tirel invité du JT pour la seconde ligne de métro à Rennes

Les + Lus