• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Ensemble c'est mieux

Du lundi au vendredi à 10 h 45
Logo de l'émission Ensemble c'est mieux

Les prix littéraires et leur influence sur les ventes

librairie / © IP3 PRESS/MAXPPP
librairie / © IP3 PRESS/MAXPPP

Les prix littéraires sont un véritable business, indispensable au marché du livre : les Goncourt, Renaudot, Fémina, Médicis… C’est ce qu’on appelle la rentrée littéraire d'automne. Des prix qui ont de véritables impacts sur les ventes de livres.

Par Benoit Thibaut


La rentrée littéraire est cette période lors de laquelle les éditeurs publient des centaines de livres. Cette année, entre mi-août et mi-octobre, 567 nouveaux romans sont sortis des presses. Et encore uniquement pour les auteurs français.

Le rôle des prix littéraires est de nous aiguiller, voire nous influencer. Le "bandeau" positionné autour des livres primés permet à l’ouvrage de se distinguer dans la masse. Il lui offre aussi souvent un positionnement en tête de gondole. Et cela fonctionne commercialement parlant !
 


C’est bien pour cela qu’il y en a autant. Un livre se vendra toujours mieux s’il a reçu un prix. Par exemple : le Goncourt de l’an dernier, "L’ordre du jour" d’Éric Vuillard. Avant la proclamation du prix Goncourt, il ne s’était vendu qu’à quelques centaines d’exemplaires. Dans les deux semaines qui ont suivi, il a atteint 100 000 exemplaires.

Voici le décryptage de notre expert, sur le plateau de 9h50 le matin Bretagne.

 


 

A lire aussi

Interview d'Emmanuel Ethis, recteur de l'académie de Rennes