• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Dimanche en politique

Dimanche à 11 h 25
Logo de l'émission Dimanche en politique

Vers la fin de la démocratie ? Jean-Claude Kaufmann s'interroge sur notre société

Paris, défilé du 1er mai. Gilets Jaunes et Black Bocs affrontent la police / © WOSTOK PRESS/MAXPPP
Paris, défilé du 1er mai. Gilets Jaunes et Black Bocs affrontent la police / © WOSTOK PRESS/MAXPPP

Le mouvement des gilets jaunes a révélé ces derniers mois une crise de notre société. L’organisation du grand débat a été une des réponses apportées par le pouvoir politique. Mais cela sera-t-il suffisant ?

Par Benoit Thibaut avec Robin Durand

Entre la montée des populismes, des inégalités, de l’individualisme, entre l’avènement des réseaux sociaux et des fakes news : nous allons vers la fin d’un monde. Jean-Claude Kaufmann auteur de "La fin de la Démocratie" nous livre sa pensée.
 

La fin de la démocratie ?


Démocratie et République, deux notions qui se rejoignent. Jean-Claude Kaufmann, sociologue et ancien directeur du CNRS a posé dans son dernier livre un constat alarmant. Nous serions dans l'ère de l'hyper démocratie.
 
  • Notre vivre ensemble disparaît, la notion de collectif laisse la place à un sentiment qui nous pousse à penser à soi. Nous devenons notre propre référence quitte à entraîner le déclin de notre civilisation.
 
  • Un des espaces qui laisse le moins vivre la démocratie est bien-sûr internet. Sur les réseaux sociaux chacun peut y créer son "petit monde" et n'accepte plus que l'on vienne s'opposer à son petit univers.
 

Le monde du numérique n'est pas un espace de débat, chacun y assène ses propres convictions 

 
Le mouvement des Gilets Jaunes en est une illustration de cette démocratie qui va mal. Le Grand Débat national fera forcement des déçus car Emmanuel Macron ne peut pas contenter 70 millions d'avis différents. De nouveau un avis tranché du sociologue.
 
  • L'émiettement des convictions ne permet plus de tenir un socle qui sert de repères.
 
  • La République pourrait être vue comme la politique qui vient de l'Etat, d'un pouvoir du "haut" quand la Démocratie serait le pouvoir pour l'individu "d'en bas".

Selon le sociologue Jean-Claude Kaufmann entre l’avènement des réseaux sociaux et des fakes news, nous allons vers la fin d’un monde.

La fin de la démocratie ? Rendez-vous ce dimanche à 11H30 pour Dimanche en Politique avec Robin Durand.
 


 

Rencontre avec Jean Hourmant en 2015