• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Vos documentaires

Tous les lundis, après le Grand Soir 3 
Logo de l'émission Vos documentaires

“Simon et le grand cachalot” ou quand un rêve d'enfant devient réalité

Simon brandit un œuf de raie dont il a toute une collection
Simon brandit un œuf de raie dont il a toute une collection

Simon, 8 ans, habite à Portsall. Il adore les poissons, les pêcher, les manger. Il se balade des heures sur la plage. Avec l’association "Les enfants de l’océan", il se prépare pour un voyage aux Açores où il ira à la rencontre de cachalots et de dauphins.

Par Emilie Colin

Les pieds dans l’eau, son épuisette et son seau à la main, Simon passe des heures sur la plage pour des parties de pêche. Du haut de ses 8 ans, il en connaît déjà un rayon, sait identifier les espèces. Son père qui voyage en mer pour son travail alimente cette passion en lui ramenant des souvenirs. 

Avec d’autres, il a la chance d’intégrer un groupe en lien avec l’association "Les enfants de l’océan". Pendant toute une année scolaire, il va donc se préparer à un périple extraordinaire aux Açores, où il plongera avec de plus gros poissons : des dauphins, des cachalots.
 

Retenir son souffle avant de plonger dans son rêve


Yoann Coutault a suivi le petit garçon pendant toute la préparation de son voyage, un exercice où il a fallu s’adapter à son rythme : "Je le filmais avec le souci de ne pas vouloir le fatiguer, le déranger dans son rapport avec les autres, il fallait établir un rapport de confiance et rester dans le plaisir", raconte le réalisateur.

Le pari est réussi. Emmené par Simon, le téléspectateur ressent, comme lui, toute l’excitation de ce futur périple. Les enfants sont encadrés dans leur mission par des ambassadeurs de la biodiversité, sur l’aspect pédagogique mais aussi physique. Ils participent à des séances d’entraînement en piscine, pour gérer palme, masque, tuba et l’apnée.
 
"Simon et le grand cachalot" : apprentissage de l'apnée

S’ensuivent des séances en mer sous l’œil d’adultes protecteurs et rassurants. 
 

J’ai un peu peur de partir tout seul, loin, et de plonger très profond. Mais je le ferai. (Simon)


Vient alors le fameux voyage aux Açores. Sur place, le petit groupe est accueilli par Norberto : "On dirait un pirate", dira Simon.
 
Simon à droite, encadré par Norberto
Simon à droite, encadré par Norberto

Tout est prétexte pour apprendre, l’histoire de la baleine, le poste de vigie, avant d’embarquer pour la rencontre tant attendue. "Dis-moi si c’est un rêve" demande Simon qui réalise l’un des siens, avant de revenir sur terre retrouver son épuisette.

"Simon et le grand cachalot", un documentaire de Yoann Coutault
Une coproduction France 3 Bretagne / Tita productions
Diffusion le lundi 1er octobre 2018, après le Soir 3

 

A lire aussi

Exposition War à la Courrouze