• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Littoral - Le magazine des gens de mer

Le dimanche à 12 h 55, rediffusé nationalement le vendredi à 8 h 10
Logo de l'émission Littoral - Le magazine des gens de mer

Voir et revoir: Cassées par la vie, des adolescentes apprennent à devenir “maman”

3 jeunes mamans cherchent l'apaisement. Au bord des mères, un film de Corentin Pichon
3 jeunes mamans cherchent l'apaisement. Au bord des mères, un film de Corentin Pichon

Il existe un lieu en Normandie qui accueille de jeunes mamans mineures avec leur bébé. Ces jeunes femmes ont besoin de se reconstruire pour assumer leur rôle de mère. Pour cela, Benoît et Dominique leur proposent un séjour au bord de la mer. 

Par Adelaide Castier


Ce sont des femmes qui n'ont pas été épargné par la vie dès leur plus jeune âge. 
Honoré a 17 ans. Elle est originaire du Cameroun et a fui son pays alors qu’elle était enceinte de 8 mois. Elle a traversé l’océan pour rejoindre l’Europe, mais le bateau gonflable a fait naufrage ; elle fût sauvée in extremis par les garde-côtes.
Au centre Domamour, Honoré tente de construire sa vie de mère. Aidée de Jean-Marc, thérapeute, elle va aller seule face à l’océan, pour tenter de libérer son traumatisme de l’eau, et dénouer les émotions profondes associées à la naissance de son enfant.
 
Coralie a 18 ans. Elle a passé une partie de son adolescence dans la rue avec ses deux enfants. Les erreurs de parcours en tout genre se sont multipliées. Coralie a besoin aujourd’hui de « prendre le large ». Pour la première fois, elle va monter sur un bateau et tenter devant l’océan de libérer ses peines et penser à l'avenir. 

Et puis il y a Kahina, 17 ans, qui cherche à guérir d’une adolescense chaotique. 

Le centre Domamour a été crée il y a 10 ans dans la campagne normande. Il accueille de jeunes mamans mineures. Ces jeunes filles, mamans avant la majorité, n’ont pas été préparées à cela. Beaucoup de sentiments s’entrechoquent : il y a cette soif de vivre pleinement sa vie d’adolescente, il y a cette responsabilité d’être mère, coûte que coûte. Et puis il y a ce passé douloureux.
Pour les aider à se reconstruire, Benoît et Dominique ont décidé de travailler autour de l’eau, de la mer, car elles ont toutes un lien délicat avec cet élément. 
 

 



 

Extrait du documentaire