Festivals d'été. Le Roi Arthur, L'Armor à Sons, et Fête du Bruit St-Nolff jettent l'éponge. Le FIL réduit la toile.

Le Roi Arthur à Bréal-sous-Montfort, L'Armor à Sons à Bobital, Fête du Bruit à Saint-Nolff : trois festivals bretons emblématiques ont choisi de jeter l'éponge face au protocole sanitaire. A Lorient, le Festival Interceltique ne veut pas renoncer mais réduit la toile.  

Comme d'autres festivals bretons, le Roi Arthur déclare forfait pour cette été 2021
Comme d'autres festivals bretons, le Roi Arthur déclare forfait pour cette été 2021 © Festival du Roi Arthur

C'est une cascade d'annulations. En moins de 24 heures, trois festivals emblématiques de la région Bretagne viennent de jeter l'éponge.

Les contraintes sanitaires et le protocole exigé par le gouvernement face à la pandémie ont eu raison de la témérité des organisateurs de "Fête du Bruit" à Saint-Nolff, de "L'Armor à Sons" à Bobital, et du "Festival du Roi Arthur", à Bréal-sous-Monfort. Même si d'autres festivals veulent encore y croire. 

Le Roi Arthur rend les armes  

Le festival devait se dérouler les 20, 21, et 22 août à Bréal-sous-Monfort près de Rennes. Mais comme l'an passé, la mort dans l'âme, les organisateurs ont choisi de déclarer forfait.  

Le protocole sanitaire énoncé par le gouvernement, "la jauge réduite de 5000 personnes, assises, sans bars ni restauration", leur a semblé trop contraignant et en contradiction avec l'esprit même de l'événement qui, en 2019, avait accueilli 45.000 personnes.  

"Nous mesurons l’impact économique et moral sur l’ensemble des prestataires, intermittents, salariés, bénévoles et partenaires impliqués mais trop d’éléments et trop d’incertitudes, vont à l’encontre de l’essence même d’un festival comme le nôtre.  Il nous tient à cœur de conserver la qualité d’accueil chère au Roi Arthur".

Damso, Nekfeu, Ultra Vomit, Paul Kalkbrenner, et les autres ne viendront pas en 2021 à la table du Roi Arthur.

 

 

Le Roi Arthur donne déjà rendez vous pour les 26, 27 et 28 août 2022. Les billets 2020 et 2021 resteront valables. Mais les festivaliers qui le souhaitent peuvent se faire rembourser jusqu’au 19 août.

Bobital annule aussi, par "prudence" 

Dans les Côtes-d'Armor à Bobital, le festival "L'Armor à Sons" a également choisi de renoncer.

"En février dernier, le gouvernement annonçait un cadre pour la tenue des festivals cet été. Jauge maximale de public de 5 000 spectateurs, avec distanciation… en configuration assise. Ce cadre devait être précisé sous la forme de protocoles sanitaires spécifiques", indiquent les organisateurs ce 23 avril dans un communiqué.    

"Nous sommes 2 mois plus tard et à moins de 100 jours de notre festival, celui-ci n’a toujours pas été dévoilé. Cette absence de cadre clair ne nous permet plus d’attendre pour vous proposer une édition 2021 en adéquation avec des règles encore inconnues. Notre équipe a pris sa décision".

"Cette décision est celle de la prudence. Prudence vis-à-vis d’une situation sanitaire encore incertaine... Et prudence quant au modèle économique d’un format assis, éventuellement sans restauration et bar, prudence quant à la pérennité de notre projet associatif, prudence sur les attentes de nos festivaliers qui ne manifestent pas leur attrait pour un évènement assis."

"C’est donc avec le cœur lourd que nous avons pris la décision d’annuler le festival prévu les 2 et 3 juillet prochains."

 

 

Pour les personnes disposant d’un billet, la phase de remboursement ouvrira le 3 mai. Le report de validité pour 2022 n’est pas proposé.

Fête du Bruit : annulation à St Nolff, Landerneau en suspens

Scénario identique à Saint-Nolff dans le Morbihan, où la "Fête du Bruit" prévue les 8, 9 et 10 juillet, est également annulée.

"L’équation posée par les autorités quant à la tenue des grands rassemblements cet été comporte, à ce jour, trop d’inconnues..." expliquent les organisateurs. 

Les tickets achetés pour 2020 ainsi que ceux pour 2021 seront valables pour 2022. Et si vous ne pouviez pas être présents, vous aurez la possibilité de demander un remboursement. Les demandes de remboursements ouvriront le mardi 27 avril.

 

 

En revanche, pour l'édition de "Fête du Bruit dans Landerneau 2021", prévue les 13, 14, et 15 août, "différents scénarios sont encore à l’étude" soulignent les organisateurs. Les décisions seront prises dans les semaines à venir. 

Un Festival Interceltique sans grandes formations étrangères

Pendant ce temps là à Lorient, le Festival Interceltique veut encore y croire. Quitte à revoir ses ambitions à la baisse. 

Si malgré la pandémie, le FIL se dit  toujours "enthousiaste à l’idée de proposer un festival qui mette en valeur notre culture et qui illumine l’été" , on travaille à Lorient sur deux scénarios.

Le premier est minimaliste, mais "envisageable en fonction de ce que nous savons aujourd’hui, le second est plus étoffé, mais plus hypothétique"

Une chose est sûre, "pour des raisons à la fois sanitaires et logistiques (contraintes de voyage, d’accueil et d’hébergement des artistes), il sera impossible d’accueillir cette année de grandes formations des autres nations celtes : pipe bands, bandas de gaïtas, groupes de danse… Les Nuits Interceltiques au Stade du Moustoir n’auront donc malheureusement pas lieu."

 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
festival événements sorties et loisirs